Prêt à participer à un événement de course

par John Stanton

Si vous êtes intimidé à l’idée de participer à une course, ne le soyez pas. Les fins de semaine de course sont conçues pour offrir quelque chose à tout le monde : coureurs et marcheurs, jeunes et vieux, débutants et expérimentés, soit élite ou à l’arrière du peloton.

S’inscrire à une course renforcera votre motivation et vous fournira un objectif concret et un facteur temps. Vos parcours d’entraînement auront une orientation et une énergie renouvelée. La course améliore votre forme physique et vous aide à apprendre à courir plus efficacement dans une zone inconfortable. Pensez-y comme un entraînement de vitesse déguisé!

Continuer la lecture de « Prêt à participer à un événement de course »

Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la course… sans jamais oser le demander

par John Stanton

En course à pied, il y a beaucoup de petites choses inattendues qui peuvent apparaître sur un parcours d’entraînement ou dans une course. Si vous vous interrogez sur quelque chose, demandez, peu importe combien ceci peut vous sembler idiot ou embarrassant. J’aime rencontrer des coureurs lors d’expositions et répondre à des questions insolites telles que :

Comment puis-je me débarrasser d’un point de côté ?
En règle générale, les crampes latérales ou « points » redoutables indiquent que vous courez trop vite ou trop loin pour votre niveau actuel de condition physique, ce qui fait que votre diaphragme travaille trop intensément. Pour atténuer un peu l’inconfort, ralentissez votre allure, restez détendu, et concentrez-vous à pincer les lèvres et à expirer pleinement à chaque respiration.

Continuer la lecture de « Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur la course… sans jamais oser le demander »

Les tout débuts

par John Stanton

Comme coureurs, nous devons tous commencer en quelque part. Si vous êtes débutant, vos premières expériences avec un programme de course ou de marche peuvent faire augmenter ou anéantir vos chances de succès. Les coureurs novices qui abordent leur entraînement avec une attitude de « allez-y à fond ou retournechez toi » subissent souvent des blessures dues à la surutilisation ou au découragement. Ce n’est pas la méthode recommandée pour commencer un programme de course à pied.

Comme pour tous les programmes de conditionnement physique, commencez par rendre visite à votre médecin de famille. Il ou elle peut vous recommander de commencer en marchant ou en suivant un programme combiné marche/course. Soyez patient et persévérez : en moins de 10 semaines, vous pourrez passer de lézard d’appartement à l’athlète. Souvenez-vous que vous n’avez qu’à vous engager pour 10 semaines, pas 10 minutes ou 10 jours. Les avantages à vie que vous allez en retirer en valent bien l’investissement.

Continuer la lecture de « Les tout débuts »

Une approche d’entraînement à objectifs multiples

par John Stanton

Pour tirer le meilleur parti de votre entraînement, vous devez vous fixer un objectif ultime, suivi de plusieurs objectifs plus modestes. Votre objectif ultime pourrait être de courir une course que vous avez choisie, mais avant cela, vous devez d’abord vous entraîner de façon régulière.

Ça peut être utile de participer à des courses plus petites avec de courtes distances pour vous tester en cours de route. Plusieurs coureurs vous diront que la vraie récompense réside dans lentraînement et non pas de la course elle-même.

Continuer la lecture de « Une approche d’entraînement à objectifs multiples »

Gérer l’obscurité

par John Stanton

En hiver, la lumière du jour est un bien précieux. Nous sommes nombreux à vivre le défi quotidien de quitter la maison quand il fait noir et de revenir après le coucher du soleil. Cependant, avec une bonne planification et une attitude positive, vous pouvez rester en forme tout en profitant de votre entraînement. Voici quelques suggestions pour vous aider à éviter l’obscurité.

Sortez pendant la journée.
Profitez au maximum de la lumière du jour. Si votre horaire est flexible, donnez la priorité à votre course en milieu de matinée ou en début d’après-midi. Si votre journée de travail est plus traditionnelle, essayez de courir ou de marcher pendant votre heure de dîner au moins une fois par semaine. L’exposition à la lumière naturelle aide à réguler votre horloge interne et fournit en plus un supplément de vitamine D.

Continuer la lecture de « Gérer l’obscurité »

Personnalisez votre programme d’entraînement

par John Stanton

La façon dont vous vous entraînez va influencer vos résultats, que vous essayiez de maximiser votre potentiel ou tout simplement d’améliorer votre condition physique globale. La plupart des programmes mettent l’accent sur la structure, la cohérence et la progression lente vers un objectif. Cela nécessite un équilibre délicat d’écoute de votre corps et de recherche d’amélioration continue. Voici quatre éléments à prendre en compte lors de la création de votre programme d’entraînement personnalisé.
Continuer la lecture de « Personnalisez votre programme d’entraînement »

Marcher sous la féérie hivernale

par John Stanton

Il n’y a aucun doute, la course à pied et la marche sont des activités saines que l’on peut pratiquer toute l’année. Si vous êtes un coureur qui se remet d’une blessure ou qui cherche une alternative à la course en hiver, songez à marcher. La marche est une option douce et sécuritaire pour de nombreux athlètes, car la force d’impact n’est que votre poids corporel lorsque vous vous tenez debout. Voici certains des avantages.

Continuer la lecture de « Marcher sous la féérie hivernale »

Les engelures

Les engelures sont accompagnées de surprises désagréables. Une fois que vous avez été gelé, vous pouvez en porter des marques pour la vie et avoir des problèmes de circulation permanents dans les zones touchées.

Vous avez des engelures lorsque votre peau est exposée à des températures extrêmement froides sans protection pendant une certaine période (la durée dépend du gabarit, de la taille et d’autres facteurs). Votre corps cesse d’envoyer du sang dans cette zone pour sauver le reste du corps. Une fois que cela se produit, la gelure survient rapidement.

Continuer la lecture de « Les engelures »

Courir avec un chien

par John Stanton

Les chiens sont d’excellents partenaires de course. Ils ne rateront jamais une occasion de courir, ne trouveront pas de prétextes pour ne pas courir, ne se plaindront jamais qu’ils sont blessés, ne se moqueront pas de votre forme, ne se vanteront pas de leur record personnel ou ne se moqueront pas de vos blagues.

Avant de commencer, soyez proactif pour vous assurer que vous et votre chien êtes bien préparés pour courir. Discutez avec votre médecin de vos projets de course à pied et emmenez votre chien chez le vétérinaire pour un bilan de santé. Assurez-vous que les vaccins de votre chien sont à jour et que vous disposez d’une licence valide, conforme à la législation en vigueur. Le vétérinaire peut également vous donner des conseils sur les efforts que votre chien peut supporter. Les chiens de chasse et de chasse sont des coureurs enthousiastes, mais les autres races (telles que les bouledogues) ne sont pas faits pour courir de longues distances.

Continuer la lecture de « Courir avec un chien »

Notre méthode

Que vous soyez sur le point de commencer à courir en prévision de la nouvelle année qui s’en vient ou que votre objectif est de progresser jusqu’au marathon, une combinaison d’intervalles de marche vous conviendra. Pour les débutants, marcher avant de courir est une façon de débuter doucement et progressivement. Selon votre âge, votre état de santé général et votre condition physique actuelle, la marche est un choix d’activité sécurisée et productive. Songez à commencer par une routine de marche régulière comme préconditionnement avant de vous lancer dans un programme de course à pied. Pour quelqu’un qui a été sédentaire, il est beaucoup moins intimidant de marcher que de sauter directement dans un programme de course à pied en continu. Commencez par marcher tous les deux jours pendant 20 minutes à la fois. Continuer la lecture de « Notre méthode »