Les coureurs doivent-ils ajouter du sel à leur alimentation ou prendre des comprimés de sel avant une course ?

Le sel reste un sujet brûlant dans les sports d’endurance. Les coureurs doivent-ils ajouter ou éviter du sel dans leur alimentation ? Comme pour la plupart des choses, la réponse est : cela dépend.

Le scoop sur le sodium

Le sodium est un électrolyte essentiel dont le corps a besoin pour fonctionner correctement ; en avoir trop ou trop peu dans le système peut entraîner des problèmes. Le sodium contribue à maintenir l’équilibre des fluides dans les cellules de votre corps et a un impact sur le fonctionnement des nerfs et des muscles, y compris le cœur.

Continue reading “Les coureurs doivent-ils ajouter du sel à leur alimentation ou prendre des comprimés de sel avant une course ?”

Atteintes tibiales ou syndromes de stress tibial

By Richard Beauchamp

 

Le terme “shin splints” est utilisé pour décrire une blessure à la jambe qui provoque une douleur au niveau du tibia. Avant l’avènement de la médecine du sport en tant que spécialité, le shin splints faisait généralement référence à une douleur survenant n’importe où dans la partie inférieure de la jambe. La terminologie est désormais plus spécifique pour décrire les différents types de périosties tibiales en fonction de leur localisation et parfois de leur étiologie. Continue reading “Atteintes tibiales ou syndromes de stress tibial”

Stressé

avec le Dr. Richard Beauchamp, M.D., FRCSC

 

Deux mots qui peuvent vraiment stresser un coureur : fracture de stress. Une fracture de stress est une petite fissure dans un os provoquée par une charge et une tension répétitives, qui entraîne une douleur et une sensibilité au niveau du site de la blessure. Les fractures de stress se produisent le plus souvent au niveau du pied (métatarses), du tibia (tibia) et de la hanche (fémur ou bassin). Cette affection peut être accélérée par un soutien musculaire inadéquat ; par conséquent, le maintien d’une force musculaire et osseuse équilibrée est le meilleur moyen d’éviter une fracture de stress. Continue reading “Stressé”

Mes gènes influencent-ils la façon dont je dois m’alimenter en tant que coureur ?

avec Tara Postnikoff

Vous avez peut-être remarqué que les résultats des études scientifiques sur les aliments que nous devons ou ne devons pas consommer sont parfois contradictoires. Un jour, vous lisez que la caféine est bonne pour vous, mais le lendemain, ce n’est pas le cas. Parfois, les glucides sont la solution pour perdre du poids, alors que d’autres jours, ce sont les protéines. La réponse, en partie, est due à notre génétique. Un domaine d’étude plus récent, appelé nutrigénomique, étudie la manière dont les variations génétiques individuelles influent sur la réponse d’une personne aux nutriments et sur le risque de maladies chroniques liées à la nutrition. Cela peut aider les coureurs à passer à la vitesse supérieure en matière de nutrition et à personnaliser leur régime alimentaire pour une santé et des performances optimales. En d’autres termes, si tout le monde peut bénéficier d’un régime sain et équilibré composé de légumes riches en nutriments et d’aliments peu transformés, votre génétique peut vous aider à identifier des recommandations nutritionnelles spécifiques pour optimiser votre santé, votre composition corporelle et réduire votre risque de certaines maladies. Parmi les exemples de variabilité génétique, on peut citer le fait qu’un athlète réagira ou non à une intervention diététique donnée, comme un régime modéré à riche en protéines, ou sa capacité à bien métaboliser l’amidon. Ce sont des marqueurs clés pour les coureurs qui savent s’ils doivent suivre un régime riche en protéines ou limiter leur consommation de glucides. Un autre gène intéressant est celui qui a des implications sur l’équilibre énergétique. Continue reading “Mes gènes influencent-ils la façon dont je dois m’alimenter en tant que coureur ?”

Causes tissulaires du mal de dos : muscles, fascias

by Dr. Richard Beauchamp, M.D., FRCSC

Les blessures des tissus mous sont les causes les plus fréquentes des maux de dos. De nombreuses unités musculaires s’étendant du bassin jusqu’au cou soutiennent la colonne vertébrale. Il s’agit des muscles spinae erectae et quadratus lumborum. Les lésions de ces muscles peuvent entraîner un dysfonctionnement et l’apparition de douleurs dorsales. Les blessures sont le plus souvent le résultat d’une faiblesse des muscles pelviens et abdominaux superposée à une mauvaise technique de course. Le traitement initial d’un coureur ayant subi une blessure récente consiste à mettre le dos au repos pendant environ une semaine pour permettre aux tissus mous de guérir (PAS DE COURSE). L’application de glace est un bon agent anti-inflammatoire sans les effets secondaires des médicaments oraux. La glace doit être appliquée à l’aide d’une serviette pendant 20 minutes, trois fois par jour. Les douleurs qui durent plus de deux à trois semaines peuvent également être traitées avec des anti-inflammatoires oraux. Pendant tous ces traitements, il est important de maintenir un niveau d’activité (repos actif). Le vélo, la marche et les exercices généraux de renforcement musculaire sont à encourager. Continue reading “Causes tissulaires du mal de dos : muscles, fascias”

Quels sont les avantages que présentent les graines pour un coureur ?

par Tara Postnikoff

Ne vous laissez pas tromper par la petite taille des graines – elles peuvent offrir une valeur nutritive très élevée. Comme les noix, les graines contiennent un mélange de graisses saines, notamment des acides gras mono-insaturés, des acides gras polyinsaturés et des acides gras oméga-3. Elles contiennent également une variété d’antioxydants et de composés phytochimiques qui offrent des avantages potentiels pour la santé. Les graines sont une source de protéines, de vitamines, de minéraux et de fibres, et leur teneur élevée en matières grasses peut aider à augmenter la satiété.

C’est une erreur de négliger les graines dans le cadre d’une alimentation saine, en particulier chez les coureurs. Les graines contiennent des acides gras oméga-3, qui sont essentiels pour le corps et doivent être obtenus à partir des aliments. Deux puissants composants des acides gras oméga-3 sont l’EPA (acide eicosapentaénoïque) et le DHA (acide docosahexaénoïque). L’EPA est connu pour avoir des propriétés anti-inflammatoires et stimulantes immunitaires, et est censé aider à la lubrification des articulations et à l’absorption des chocs. Le DHA est bon pour le cerveau, car il améliore la circulation sanguine lors des tâches mentales, en plus de favoriser la santé cardiovasculaire et la récupération musculaire. Lisez la suite pour voir ce que vous pensez de ces super graines.

Continue reading “Quels sont les avantages que présentent les graines pour un coureur ?”

Les blessures aux bras parmi les coureurs et coureuses

par Dr. Richard Beauchamp, M.D., FRCSC

Parmi les coureurs et les marcheurs, les blessures aux bras sont beaucoup moins fréquentes que les blessures aux jambes. Mais quand même, une blessure au bras ou à l’épaule peut s’avérer gênante et vous empêcher de courir. Quiconque a ressenti une douleur inflammatoire autour de l’épaule sait de quoi je parle. Un athlète peut tenir le coup avec une blessure à la jambe en boitant, en utilisant des béquilles, en se levant, en s’asseyant ou en se couchant. Par contre, il est très difficile de mettre au repos une articulation au bras comme l’épaule ou le coude. Même debout ou en position assise, les muscles du bras peuvent se contracter, entraînant la plupart du temps des douleurs. Vous ne pouvez tout simplement pas « ignorer » les douleurs aux bras aussi facilement.

Puisque les coureurs et coureuses martèlent le pavé avec tellement de force et de répétition, il est naturel de croire que les blessures se limiteraient à leurs jambes. Les jambes des coureurs doivent faire face à une force excessive — jusqu’à trois ou quatre fois leur poids corporel. Ces forces doivent être absorbées par le corps, ainsi des blessures peuvent survenir dans les jambes, ainsi que dans la structure squelettique du dos, du cou et des bras.

Continue reading “Les blessures aux bras parmi les coureurs et coureuses”

Des minutes consacrées aux activités

par Don Zabloski

Alors que j’assistai à des séances hebdomadaires de Sportball pour tout-petits avec mon fils et ma petite-fille, j’ai été témoin de la relation positive entre l’exercice adapté à l’âge et un sentiment général de bien-être. Tandis que les parents suivent, dirigent et guident leurs enfants autour du gymnase pour tenter de relever divers défis d’apprentissage physique, ils éprouvent des changements d’humeur positives évidentes dans leurs expressions faciales réjouissantes et heureuses. Pour ne pas être surclassés, les enfants manifestent ouvertement leur joie de courir après les balles, de faire tourner des cerceaux et de manipuler les sacs à bille à leur propre rythme. On observe également un regain d’énergie chez ceux et celles d’entre nous qui sont en marge et dont le rôle principal est d’être des supporteurs enthousiastes et de preneurs de photos.

Continue reading “Des minutes consacrées aux activités”

La nutrition pendant la pratique du sport : décupler la performance

par Lisa Podlecki, RD, diplômée en nutrition sportive CIO

En dépit de l’attention importante qui est habituellement accordée à la nutrition avant et après l’entraînement, ce que vous consommez pendant un entraînement ou une course peut aussi avoir un impact sur vos performances. Par exemple, vous êtes-vous déjà senti faible, pris de vertiges ou d’étourdissement pendant un entraînement ? Avez-vous été incapable de vous concentrer ? Trouvez-vous que votre rythme diminue pendant la seconde moitié de la course ? Avez-vous ressenti une perte soudaine d’énergie ou « frapper le mur ? » Si l’un de ces symptômes vous interpelle, ou si vous souhaitez atteindre un niveau de performance supérieur, songez à essayer les stratégies décrites ci-dessous. Continue reading “La nutrition pendant la pratique du sport : décupler la performance”

Blessures de course typiques

par Kaylie Wilson

Bonjour, je m’appelle Kaylie Wilson et je suis physiothérapeute à Momentum Health à Calgary, en Alberta. Je pratique depuis près de 7 ans en orthopédie privée, j’ai donc vu beaucoup de blessures différentes ! Je suis également une coureuse passionnée depuis 15 ans. J’ai participé à 2 demi-marathons et 1 marathon au complet, mais présentement, toutes mes courses sont accompagnées de mon chien border collie très actif, Jackson. En raison de la pandémie de COVID-19, il y a plus de gens qui à cause de la fermeture des gymnases commencent à courir, donc c’est le bon moment pour discuter des blessures typiques qui se produisent en courant. La première blessure que j’aborde dans le blogue de cette semaine est le syndrome de la douleur fémoro-patellaire, également connu sous le nom de « Le genou du coureur ».

Continue reading “Blessures de course typiques”