Mon histoire de marathon virtuel Servus Edmonton

By Gary Poignant

Lorsque j’ai fait le dernier pas dans l’allée devant notre maison de Sherwood Park, la carte de l’application GPS Ride sur mon iPhone7 a atteint la marque des 26,2 miles. Ma longue marche tranquille était terminée, et j’avais atteint mon objectif.
Après presque cinq ans d’excuses, j’ai enfin terminé un autre marathon.
Et contrairement aux 30 premiers, ce marathon « virtuel » était différent en tous points.
En raison des restrictions du COVID-19, tous les participants au marathon Servus Edmonton 2021 devaient parcourir la distance entre le 15 et le 31 août et entrer leur temps en ligne.
Il n’y avait pas de parcours de marathon à suivre, pas de postes de secours et pas de foule d’encouragement.
Mais je n’ai pas été découragé, grâce à un remarquable octogénaire dont les commentaires inspirants ont fourni la seule motivation dont j’avais besoin.
J’ai rencontré Roger MacMillan, de Fort Saskatchewan, en 2019, alors que j’écrivais un article pour une publication destinée aux personnes âgées et qu’il se préparait à participer à son 112e marathon à Edmonton. Continue reading « Mon histoire de marathon virtuel Servus Edmonton »

Les coureurs doivent-ils ajouter du sel à leur alimentation ou prendre des comprimés de sel avant une course ?

Le sel reste un sujet brûlant dans les sports d’endurance. Les coureurs doivent-ils ajouter ou éviter du sel dans leur alimentation ? Comme pour la plupart des choses, la réponse est : cela dépend.

Le scoop sur le sodium

Le sodium est un électrolyte essentiel dont le corps a besoin pour fonctionner correctement ; en avoir trop ou trop peu dans le système peut entraîner des problèmes. Le sodium contribue à maintenir l’équilibre des fluides dans les cellules de votre corps et a un impact sur le fonctionnement des nerfs et des muscles, y compris le cœur.

Continue reading « Les coureurs doivent-ils ajouter du sel à leur alimentation ou prendre des comprimés de sel avant une course ? »

Fixation des objectifs

La nouvelle année, avec tous ses nouveaux départs, est le moment idéal pour se fixer un objectif de course ou de remise en forme. Fixez un objectif final ainsi que plusieurs objectifs plus petits pour y parvenir. Votre objectif final peut être de participer à une course particulière, mais avant cela, vous devez vous entraîner régulièrement. Il peut être utile de fixer des objectifs pour des courses plus petites et plus courtes afin de vous tester en cours de route. Les coureurs chevronnés vous diront que la véritable récompense vient de l’entraînement, et non de la course elle-même.

Continue reading « Fixation des objectifs »

Parler de soi de manière positive

Les auto-suggestions positives doivent être pratiquées souvent et de concert avec votre entraînement physique. La visualisation mentale est un aspect puissant de votre entraînement et conduit au succès. La préparation mentale commence par la visualisation du premier objectif de votre entraînement : terminer votre course. Ensuite, visualisez les éléments clés qui vous permettront d’y parvenir, puis complétez le plus de détails possible. Restez positif mais réaliste.

Prenez le temps d’analyser vos défis. Perdez-vous votre motivation, votre détermination ou vos performances ? Si oui, où la perdez-vous et pourquoi ?

Concentrez-vous sur vos succès en revivant les expériences d’entraînement réussies. Par exemple, pensez à une fois où vous avez commencé à avoir des problèmes pendant une course, mais où vous les avez surmontés et où vous vous êtes souvenu de cette course comme d’une expérience positive. Ayez confiance dans le fait que vos succès passés vous conduiront à vos succès futurs.

Développez quelques mots forts à utiliser en cas de défi.

J’utilise les mots suivants :

  • Je contrôle ma propre pensée, ma propre concentration, ma propre vie.
  • Je contrôle mes pensées et mes émotions et je dirige l’ensemble du modèle de mes performances, de ma santé et de ma vie.
  • Je suis tout à fait capable d’atteindre les objectifs que je me suis fixés aujourd’hui. Ils sont sous mon contrôle.
  • Je tire des leçons des problèmes ou des échecs, et grâce à eux, je vois des possibilités d’amélioration et des occasions de croissance personnelle.
    développement personnel.
  • Chaque jour, d’une manière ou d’une autre, je suis meilleur, plus sage, plus adaptable, plus concentré, plus confiant et plus maître de moi-même.

Répétez mentalement l’expérience plusieurs fois par semaine. Commencez par les éléments clés, les problèmes, les réussites et la réalisation de l’objectif, puis complétez les détails essentiels. Soyez réaliste et positif dans votre réflexion ; plus vous projetez de défis, plus vous avez de chances de les surmonter.

Cette répétition mentale vous aidera à passer du côté positif de la pensée. La créativité permet de surmonter presque tous les problèmes avec du temps, du réalisme et de la visualisation. Si vous croyez en quelque chose, vous pouvez faire en sorte que le possible se réalise. Avec la visualisation mentale, vous développez la capacité de surmonter n’importe quel problème. En tant qu’athlète, vous travaillez sur vos défis et apprenez de vos expériences.

Une course sera pour vous un événement positif qui changera votre vie.

Atteintes tibiales ou syndromes de stress tibial

By Richard Beauchamp

 

Le terme « shin splints » est utilisé pour décrire une blessure à la jambe qui provoque une douleur au niveau du tibia. Avant l’avènement de la médecine du sport en tant que spécialité, le shin splints faisait généralement référence à une douleur survenant n’importe où dans la partie inférieure de la jambe. La terminologie est désormais plus spécifique pour décrire les différents types de périosties tibiales en fonction de leur localisation et parfois de leur étiologie. Continue reading « Atteintes tibiales ou syndromes de stress tibial »

Stressé

avec le Dr. Richard Beauchamp, M.D., FRCSC

 

Deux mots qui peuvent vraiment stresser un coureur : fracture de stress. Une fracture de stress est une petite fissure dans un os provoquée par une charge et une tension répétitives, qui entraîne une douleur et une sensibilité au niveau du site de la blessure. Les fractures de stress se produisent le plus souvent au niveau du pied (métatarses), du tibia (tibia) et de la hanche (fémur ou bassin). Cette affection peut être accélérée par un soutien musculaire inadéquat ; par conséquent, le maintien d’une force musculaire et osseuse équilibrée est le meilleur moyen d’éviter une fracture de stress. Continue reading « Stressé »

ON court vers un avenir plus durable

On est né dans les Alpes suisses. Entourée de glaciers, la durabilité a été une préoccupation majeure depuis les débuts de la marque de course à pied haute performance. l’esprit depuis les débuts de la marque de running haute performance.

Il n’est pas nécessaire de compromettre la performance pour la durabilité ; c’est une conviction fondamentale chez On. En tant que marque soucieuse de minimiser ses impacts négatifs, les priorités de On en matière de développement durable sont les suivantes

  • L’incorporation de matériaux préférés
  • Réduire l’empreinte CO2 de l’entreprise
  • Développer des produits circulaires

Matériaux préférés 

Des recherches ont montré que la production de matériaux est responsable de jusqu’à 80 % de l’empreinte écologique d’une marque. C’est pourquoi l’intégration de matériaux préférentiels est une priorité absolue pour On.

 

À chaque lancement et mise à jour de produit, On s’efforce d’utiliser des –

    • 100% polyester recyclé
    • 100% polyamide recyclé
    • 100% coton biologique et certifié GOTS
    • 100% laine sans mules et certifiée Responsible Wool Standard (RWS)
    • Pourcentages accrus de Tencel

Consultez les produits On pour en savoir plus sur leurs caractéristiques spécifiques en matière de durabilité. 

Réduire l’empreinte CO2 de l’entreprise 

On a rejoint l’initiative Science Based Targets (SBTi) en signe de son engagement à réduire les émissions de gaz à effet de serre des entreprises. Dans le but de limiter collectivement la température mondiale aux niveaux préindustriels, SBTi définit et promeut les meilleures pratiques en matière de fixation d’objectifs fondés sur la science et d’évaluation indépendante des objectifs des entreprises.

Chaque année, On fera l’inventaire de ses émissions de gaz à effet de serre et rendra compte publiquement de ses progrès vers la réalisation des objectifs fixés en partenariat avec le SBTi.

Produit circulaire 

L’avenir des produits On est circulaire. On conçoit des produits destinés à vivre en boucle, et non dans une décharge.

Des recherches menées par l’initiative Circular Fibres en 2018 ont révélé qu’environ 12 à 14 tonnes de textiles sont mises en décharge ou brûlées chaque seconde. Cela représente environ 73 % des vêtements mis au rebut, tandis que seulement 1 à 3 % sont recyclés en nouveaux vêtements (Fondation Ellen MacArthur).

On a vu là un défi à relever pour repenser la façon dont ses produits étaient fabriqués, consommés et possédés.

Une approche circulaire crée un cycle de vie vertueux en boucle fermée, offrant une solution durable aux modèles de production linéaires traditionnels de l’industrie (fabriquer, utiliser, jeter). Les produits circulaires commencent par une conception à partir de matériaux recyclés et se poursuivent jusqu’au recyclage du produit. Ensuite, tout recommence. Les équipes de conception et d’innovation de On travaillent sur des développements qui permettront de créer cette boucle sans fin pour leurs produits.

Est-ce une tâche facile ? Non. Est-ce que cela en vaut la peine ? Absolument.

Soulager le stress en courant

Les tranquillisants, les antidépresseurs et les médicaments contre l’anxiété représentent 25 % de toutes les ordonnances rédigées. Mais, comme le dit judicieusement le t-shirt : courir est moins cher qu’une thérapie!

Pour ceux qui courent ou marchent vigoureusement pour faire de l’exercice, vous connaissez la libération du stress générée par une marche ou une course rapide. Le sentiment d’euphorie ressenti lors de l’exercice est généralement attribué aux endorphines, qui masquent la douleur et produisent une sensation de bien-être. Les chercheurs pensent que la course ou la marche rapide peut augmenter la sécrétion de substances chimiques comme la dopamine, la sérotonine et la noradrénaline – des neurotransmetteurs qui contrôlent nos émotions et notre humeur. Continue reading « Soulager le stress en courant »

Fartlek : C’est plus qu’un simple T-shirt

John Stanton Training Tips

Nous avons tous vu le t-shirt et avons gloussé. L’entraînement en fartlek consiste à se fatiguer sans se sentir fatigué. Les courses sont intenses mais différentes, permettant des variations de vitesse dans une course non structurée mais exigeante.

Les courses de fartlek introduisent du rythme et de la puissance à vos courses d’entraînement et constituent un excellent substitut pour les coureurs qui veulent éviter la piste. Les courses de fartlek sont stressantes et intenses, car elles combinent vitesse et collines en un seul entraînement. En tant qu’athlète, vous devez vraiment vous concentrer sur le contrôle de la difficulté de l’entraînement pour éviter les blessures. Veillez à inclure un repos adéquat entre chaque poussée de jeu de vitesse. Continue reading « Fartlek : C’est plus qu’un simple T-shirt »

Mes gènes influencent-ils la façon dont je dois m’alimenter en tant que coureur ?

avec Tara Postnikoff

Vous avez peut-être remarqué que les résultats des études scientifiques sur les aliments que nous devons ou ne devons pas consommer sont parfois contradictoires. Un jour, vous lisez que la caféine est bonne pour vous, mais le lendemain, ce n’est pas le cas. Parfois, les glucides sont la solution pour perdre du poids, alors que d’autres jours, ce sont les protéines. La réponse, en partie, est due à notre génétique. Un domaine d’étude plus récent, appelé nutrigénomique, étudie la manière dont les variations génétiques individuelles influent sur la réponse d’une personne aux nutriments et sur le risque de maladies chroniques liées à la nutrition. Cela peut aider les coureurs à passer à la vitesse supérieure en matière de nutrition et à personnaliser leur régime alimentaire pour une santé et des performances optimales. En d’autres termes, si tout le monde peut bénéficier d’un régime sain et équilibré composé de légumes riches en nutriments et d’aliments peu transformés, votre génétique peut vous aider à identifier des recommandations nutritionnelles spécifiques pour optimiser votre santé, votre composition corporelle et réduire votre risque de certaines maladies. Parmi les exemples de variabilité génétique, on peut citer le fait qu’un athlète réagira ou non à une intervention diététique donnée, comme un régime modéré à riche en protéines, ou sa capacité à bien métaboliser l’amidon. Ce sont des marqueurs clés pour les coureurs qui savent s’ils doivent suivre un régime riche en protéines ou limiter leur consommation de glucides. Un autre gène intéressant est celui qui a des implications sur l’équilibre énergétique. Continue reading « Mes gènes influencent-ils la façon dont je dois m’alimenter en tant que coureur ? »