Des minutes consacrées aux activités

Share

par Don Zabloski

Alors que j’assistai à des séances hebdomadaires de Sportball pour tout-petits avec mon fils et ma petite-fille, j’ai été témoin de la relation positive entre l’exercice adapté à l’âge et un sentiment général de bien-être. Tandis que les parents suivent, dirigent et guident leurs enfants autour du gymnase pour tenter de relever divers défis d’apprentissage physique, ils éprouvent des changements d’humeur positives évidentes dans leurs expressions faciales réjouissantes et heureuses. Pour ne pas être surclassés, les enfants manifestent ouvertement leur joie de courir après les balles, de faire tourner des cerceaux et de manipuler les sacs à bille à leur propre rythme. On observe également un regain d’énergie chez ceux et celles d’entre nous qui sont en marge et dont le rôle principal est d’être des supporteurs enthousiastes et de preneurs de photos.

Des moments comme ça illustrent que des choix sains et positifs en matière d’exercice et de nutrition sont vraiment une affaire de famille. Les rôles de participant, de supporters enthousiastes peuvent changer en raison des circonstances ; cependant, nous pouvons tous apprécier les bons résultats sur la santé. Le fait d’être actif et de bien manger profitera aux membres de la famille de tous âges dans la lutte contre les facteurs de stress à la maison, à l’école, au travail et dans la communauté. Notre prescription pour une sensation de bien-être positif au quotidien est un équilibre de choix sains, au meilleur de nos capacités.

Lorsque vous planifiez vos activités de santé familiale, continuez à être guidé par les excellents conseils partagés dans ce magazine par nos contributeurs expérimentés en nutrition, Tara Postnikoff et Lisa Podlecki. Vous pouvez également visiter le site Web des ressources du Guide alimentaire canadien pour plus d’informations.

Les enfants actifs sont des enfants heureux. Les avantages de la participation à des sports et activités saisonniers comprennent une croissance et un développement sains, un apprentissage et une réflexion améliorés, un développement moteur amélioré, des niveaux de forme physique plus élevés, une meilleure qualité de vie et de nombreuses expériences plaisantes. Lorsque vous planifiez le temps d’activité structuré et non structuré de vos enfants, les Lignes directrices canadiennes sur les mouvements sur 24 heures sont un outil précieux. Élaborées par la Société canadienne de physiologie de l’exercice, ces lignes directrices indiquent la quantité optimale de mouvement pour les enfants et les jeunes sur une période de 24 heures. L’objectif est d’atteindre un équilibre sain entre les activités de mouvement, de sommeil et sédentaire. Vous trouverez ci-dessous un résumé rapide d’activités pour les 0 à 17 ans ; pour plus de détails, visitez csepguidelines.ca. 

Bébés (moins d’un an)

> Bouger –30 minutes cumulées de jeu au sol ; s’entraîner à atteindre un objet, à ramper, à saisir.

> Dormir – 12 à 17 heures d’un sommeil de qualité et de sieste

> Assis – ne doit pas être attaché (c’est-à-dire dans une poussette) pendant plus d’une heure à la fois ; pas de temps d’écran

Les tout-petits (1 à 2 ans)

> Bouger –180 minutes par jour d’activités variées ( courir, danser, jouer à l’extérieur), à intensité variable

> Dormir – 11 à 14 heures d’un sommeil de qualité et de sieste

> Assis – ne dois pas être attaché (c’est-à-dire dans une chaise haute) pendant plus d’une heure à la fois ; pas de temps d’écran avant l’âge de deux ans ; la position assise est appropriée durant les périodes de lecture de contes avec la gardienne.

Enfants d’âge préscolaire (3 à 4 ans)

> Bouger –180 minutes par jour, 60 de ces minutes doivent être consacrées à des activités de jeux énergiques (c’est-à-dire marche rapide, course, natation et escalade)

> Dormir – 10 à 13 heures d’un sommeil de qualité et de sieste

> Assis – ne dois pas être attaché (c’est-à-dire dans un siège d’auto) pendant plus d’une heure à la fois ; temps d’écran limité à 1 heure ou moins

Enfants et jeune (5 à 17 ans)

> Bouger –60 minutes par jour consacrées à des activités physiques allant de modérées à énergiques ; également plusieurs heures à chaque jour d’activités physiques « légères » (c’est-à-dire la marche,les tâches domestiques)

> Dormir – 9 à 11 heures pour les âges de 5 à 13 ans ; 8 à 10 heures pour les âges de 14 à 17 ans, accompagnés d’heure de coucher et de réveil constant

> Assis – éviter les périodes assises prolongées ; pas plus de 2 heures chaque jour de temps d’écran récréationels

Nous vous rappelons que ces lignes directrices sont les exigences minimales pour bénéficier de bienfaits pour la santé et que l’allocation de plus de temps à des expériences de mouvement physique adaptées à l’âge se traduira par de meilleurs avantages. Au besoin, demandez l’aide de votre médecin de famille, d’un entraîneur agréé ou d’une diététiste professionnelle pour vous assurer que vos pratiques familiales sont saines et durables.


Don Zabloski est un consultant en éducation physique et en santé à la retraite et co-auteur du livre du Coin des Coureurs sur la condition physique familiale avec John Stanton.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.