Vous vous sentez stressé ? La course et la marche peuvent vous aider

Share

par John Stanton

Si vous avez déjà adopté la course à pied ou la marche comme moyen de faire de l’exercice, vous connaissez la libération de stress qu’elle peut générer. La sensation d’euphorie ressentie pendant l’exercice est généralement attribuée aux endorphines, qui masquent la douleur et produisent une sensation globale de bien-être. Les scientifiques pensent que la course à pied ou la marche rapide peut augmenter la sécrétion de neurotransmetteurs qui contrôlent nos émotions et notre humeur, y compris la dopamine, la sérotonine et la noradrénaline.

Cependant, ce n’est pas seulement la réaction chimique qui rend la course à pied ou la marche accélérée si attrayante. C’est aussi le sentiment de maîtrise qui vient de l’accomplissement d’une session d’entraînement particulièrement difficile. Même les jours où vous allez à reculons pour franchir le pas de la porte, vous revenez avec un enthousiasme et une énergie renouvelés. Cette sensation rafraîchissante peut vous soutenir tout au long de la journée et vous permettre d’évaluer intelligemment les situations potentiellement stressantes avec calme, détermination et clarté.

Une marche ou une course peut aussi devenir une séance de « méditation en mouvement ». Au fur et à mesure que vous vous concentrez sur le simple fait de profiter du moment, l’activité continue et la fréquence cardiaque élevée entraînent une augmentation de la température corporelle, ce qui diminue la tension et favorise la relaxation musculaire.

Lorsqu’on demande aux gens ce qu’ils pensent lors d’une course ou d’une marche en solo, une réponse typique est : « à rien ». L’activité offre une échappatoire de votre routine de travail et de vos responsabilités familiales et communautaires qui est appréciée, qui a pour résultat de générer un sentiment de liberté par rapport aux débats internes habituels. Il fournit également un sentiment de contrôle, car vous décidez indépendamment de votre itinéraire, de votre distance et de votre rythme.

Les activités aérobiques (y compris la course à pied et la marche rapide) aident à stimuler le côté intuitif et créatif de votre cerveau, inspirant une pensée innovante et une résolution plus efficace des problèmes. L’effort physique vous aidera à dormir plus profondément et à vous réveiller avec un esprit plus clair le lendemain. Au fur et à mesure que vous vous engagez dans une routine quotidienne, vous commencerez à avoir plus confiance en votre capacité à relever les défis. En courant et en marchant, comme dans la vie, le meilleur conseil est de faire les choses une étape à la fois.

 



John Stanton est le président et fondateur du Coin des Coureurs. Il est l’auteur de 10 livres sur la course, la marche et la mise en forme en famille.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.