Soyez prudent lorsque vous courez en solitaire

Share

par John Stanton

Lorsque vous courez en solitaire, vous devriez adopter comme devise « la sécurité avant tout ». Utilisez votre bon sens et planifiez en fonction des endroits où vous allez courir et des conditions météo. Prenez une minute pour revoir cette liste de vérification de sécurité que nous vous proposons avant votre prochaine sortie en solo.

 

 

 

 

 

Liste de vérification de sécurité :

  • Ayez toujours votre téléphone avec vous et assurez-vous que la pile est suffisamment chargée.
  • Ayez sur vous une pièce d’identité. Préparez une petite carte indiquant votre nom, votre adresse, le numéro de téléphone d’un ami ou d’un parent, votre groupe sanguin et toute autre information médicale personnelle pertinente. Gardez la carte sur la semelle intérieure de votre chaussure de course à pied ou attachée à un de vos lacets.
  • Assurez-vous que vos amis ou parents connaissent vos itinéraires de course préférés. Imprimez une carte de votre parcours habituel ou énumérez les routes et les chemins que vous allez emprunter. Si possible, avant de partir, faites part à quelqu’un de l’itinéraire que vous avez choisi.
  • Demeurer dans un environnement qui vous est familier. Évitez les zones inhabitées, les rues désertes et les sentiers envahis par la végétation. Évitez surtout les zones non éclairées la nuit. Restez à l’écart des voitures stationnées et des buissons.
  • Soyez vigilant. Si vous utilisez des écouteurs, maintenez le volume à un niveau raisonnable afin que vous puissiez toujours être conscient de votre environnement.
  • Saluez les autres coureurs, mais n’interagissez pas avec des étrangers. Soyez attentif, gardez vos distances et continuez de courir. Utilisez votre téléphone pour demander de l’aide si vous vous sentez mal à l’aise ou en danger à tout moment.
  • Courez dans le sens contraire de la circulation automobile pour que vous puissiez apercevoir facilement les véhicules qui s’approchent.
  • Portez des vêtements ou des accessoires réfléchissants dans des conditions de faible luminosité, afin que les conducteurs puissent vous voir arriver. Une lampe frontale peut éclairer votre chemin et vous rendre plus visible.
  • Emportez un sifflet ou une crécelle. Les coureurs peuvent emporter du gaz poivré en cas de rencontre imprévue avec un animal.
  • Si vous ne vous sentez pas bien à 100 % ou que vous vous remettez d’une blessure, choisissez une courte boucle près de votre maison. Cela vous permet de terminer la course plus tôt, si c’est nécessaire.

 



John Stanton est le président et fondateur du Coin des Coureurs. Il est l’auteur de 10 livres sur la course, la marche et la bonne forme en famille.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.