Dites bonjour aux Run-elles

Share

par Darcia Kmet

Au mois de mai 1999, huit femmes ont mis les pieds — ou plutôt les chaussures de course — au Coin des Coureurs de la rue Bank à Ottawa pour leur première journée du programme d’entraînement de 10 km, d’une durée de 10 semaines. L’objectif ? Courir et compléter la course Rattle Me Bones. Chacune de ces femmes avait une raison personnelle pour participer à cette clinique : perdre du poids, courir plus vite, établir un meilleur record personnel, rencontrer de nouvelles personnes, etc.

Après avoir souhaité la bienvenue aux coureurs débutants et anciens, les instructeurs de la clinique expliquent le déroulement de la soirée et des 10 semaines suivantes. Chaque semaine, dès leur arrivée, les participants étaient accueillis par le gérant de la boutique, Phil Marsh. Les coureurs se rassemblent autour des présentoirs à vêtements, passent en revue les styles les plus récents et se retrouvent finalement avec ceux et celles qui courent au même rythme en attendant avec anticipation le début de la session. La routine hebdomadaire comprenait un conférencier invité et une répartition de la séance d’entraînement de la soirée, suivie de groupes de coureurs prenant le chemin du canal Rideau pour leur course prévue au programme.


Dix semaines plus tard, les huit femmes ont complété avec succès le programme ainsi que la course de 10 km Rattle Me Bones. D’un commun accord, elles ont décidé de s’inscrire à la clinique du demi-marathon. Leur mission : courir le demi-marathon d’Ottawa en 2000, de passer ensuite à la clinique du marathon et de courir le marathon de la capitale nationale à Ottawa en 2001. Pour consolider leur statut d’équipe, elles ont adopté le surnom de « Run-elles ».

L’instructeur de la clinique Run-elles, Phil Marsh, les ont assistés et aidés à se préparer pour compléter leur premier marathon. Pendant les courses de groupe, il commençait à l’avant du peloton avec son style de course semblable à une gazelle, revenait sur ses pas et se pour rejoindre le milieu et ensuite l’arrière du peloton pour ensuite revenir à l’avant. Au cours des 12 semaines du programme, Phil écoutait patiemment leurs histoires, encore et encore.

20 ans plus tard, bien que les Run-elles ne se rencontrent pas toutes les semaines au Coin des Coureurs, plusieurs pratiquent toujours la course, tandis que d’autres marchent ou participent à des compétitions Ironman. D’une manière ou d’une autre, le plus grand résultat de ce parcours a été l’incroyable amitié qui s’est formée. Merci, au Coin des Coureurs, d’avoir été l’endroit où tout a débuté en 1999.

 

 

Les Run-elles posant ensemble en 2001 (à gauche) et cette année (haut de la page). En 2019, photo de gauche à droite : Ann Lanthier, Debra Ferderber, Darcia Kmet, John Stanton, Raymonde D’Amour, Marie-Christine Bédard, Maria Caripa, Elizabeth Novales et Phil Marsh.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.