Comment courir à Edmonton

Share

Nous somme toute les deux des coureuses, une novice et une passionnée. À l’approche de la saison estivale remplie de DJs, de musique et de célébrations avec des personnes sympathiques lors d’événements spéciaux, nous avons pris le temps de réfléchir à une passion que nous partageons toutes les deux, quelque chose que nous faisons pour nous recharger, nous dynamiser et nous sentir connectés — la course à pied !

Ce que nous avons appris de la course

Suzy : J’ai toujours admiré les coureurs de longue distance, mais je n’ai jamais cru que je pouvais devenir un jour une personne qui aurait du plaisir à courir.. Nous demeurons à Edmonton, une ville pétrolière et le siège du gouvernement de l’Alberta avec la plus belle et la plus pittoresque River Valley. De plus, j’ai un chien que je dois sortir pour aller marcher tous les jours, alors pourquoi ne pas aller courir ? Et avec les sentiers de la River Valley à deux pas, c’est comme s’échapper pour aller à la montagne pour le week-end… mais à pied cette fois. Mon avis est que si vous avez besoin d’aide pour demeurer responsable, trouvez un partenaire ou un groupe de course dès les premiers jours de votre entraînement. Ne vous inquiétez pas s’ils courent depuis plus longtemps que vous, leurs conseils seront précieux.

Jac : Je cours depuis plus de 14 ans. Ekkk. Et ce que j’ai appris, c’est que vous pouvez aller beaucoup plus loin que vous ne le croyez. J’ai commencé en pensant que courir 3 kilomètres était une distance insensée. Maintenant, je cours de 10 à 20 km régulièrement. Je m’entraîne pour un marathon complet cette année (je croise les doigts). Jusqu’ici, la plus longue distance que j’ai parcourue est de 35 km, il y a à peine un mois. J’ai couru 458 kilomètres au cours des trois derniers mois. Si je peux le faire, n’importe qui peut le faire. POUR DE VRAI. Si vous voulez devenir coureur, allez courir. C’est aussi simple que ça.


5 Ce que Jac à appris
Tout le monde peut vous donner des conseils sur ce que vous devriez et ne devriez pas faire pour courir sur de longues distances, mais à la fin de la journée, vous devez être à l’écoute de vous-même et de votre corps. Vous devriez savoir que si quelque chose est suffisamment douloureux, vous devriez arrêter.

J’ai vécu une expérience personnelle où j’ai dû ravaler mes propres paroles : l’année dernière, j’ai couru le demi-marathon Servus d’Edmonton et j’avais tellement d’adrénaline et d’énergie que j’ai décidé de courir l’événement du 10 km avec Suzy immédiatement après. Idiote. Je n’ai pas écouté mon propre corps. Ma bandelette de Massiat droite me faisait mal lors de mon demi-marathon et, au milieu du 10 km, ma jambe droite a cédé. Je ne crois pas que ça ne sera jamais complètement guéri. Je crois avoir développé ITBS. Et donc maintenant je dois m’étirer avant et après et pour toujours et à jamais accompagné de la raideur et de la douleur. MA FAUTE.

Et vous savez quand vous êtes un petit bébé et que vous devriez souffrir en silence et continuer. ÉCOUTEZ cette voix intérieure, c’est elle qui contrôle le jeu. Cela dit, voici quelques éléments qui m’ont aidé à atteindre mes objectifs de course de longue distance.

1. Le sommeil

Trouvez le sommeil. De 7 à 8 heures par nuit, je suis sérieuse. J’ai récemment fait une course de sentier 5 Peaks. Un 16 km. C’était ma première course en sentier. Je ne me suis pas entraîné beaucoup pour cette course, mais je courais beaucoup ce mois-là, aux alentours de 180 km. Donc j’étais prête à me bousculer un peu. Mais je suis sorti tard la nuit précédente, je n’ai dormi que 5 heures et j’ai définitivement bu un coup Tequila de trop. Je traînais mon derrière durant toute la course, et j’en étais consciente. (Tous les coureurs connaissent la différence entre ces courses lorsque vous vous sentez LOURD et ceux qui vous semblent légers comme si vous voliez) j’ai terminé 5e sur 11 dans ma catégorie d’âge. La partie frustrante pour moi était que je SAVAIS que j’aurais pu faire le top 3 si j’avais eu 8 heures de sommeil. Alors, essayer de dormir un peu.


2. Hydratez-vous — vraiment.
Ceci est différent pour chaque individu. Certaines personnes ont besoin de beaucoup d’H20 pendant qu’elles courent, d’autres en ont besoin avant, d’autres après. Déterminez cela par vous-même et faites ce qui vous convient le mieux. De toute façon, votre corps en a besoin. Moi, j’ai acheté une ceinture d’eau l’an dernier et j’ai commencé à être irrité au premier kilomètre et il en restait 20 alors et je l’ai jetée dans un buisson. Lorsque j’y suis retourné pour la récupérer elle n’était plus là. Ça finit là. Je trouve que si je cours moins de 15 km, je me sens bien, je peux boire un peu d’eau avant, puis après, et je me sens bien, mais c’est moi. Pas vous. Si je cours juste un peu plus que 15 km je ressens le besoin de boire de l’eau, mais puisque je ne peux en transporter avec moi, j’ai trouvé quelques repères. Pour celles qui empruntent la River Valley, il y a quelques fontaines sur River Valley Road, une sur le chemin en pavé et une à Victoria Park en face de la rue. Et il y en a beaucoup au parc Hawrelak. Il y en a aussi quelques-unes le long de la promenade Victoria, je les utilise tout le temps. Sinon, il y a des tas de ceintures d’eau et de sacs d’hydratation. Le coin des Coureurs a des tas d’options. Informez-vous à leur sujet.

3. Séances d’entraînement — Réchauffements et étirements
Avant, après, pendant si vous en éprouvez le besoin. Écoutez votre corps. Si quelque chose est douloureux, ÉTIREZ-le jusqu’à ce que ça ne fasse plus mal. Le yoga est une bonne activité à jumeler avec la course à pied, car il combine la musculation et les étirements. Vous avez besoin des deux pour devenir un coureur de longue distance forte et en bonne santé. Je ne peux pas trop insister là-dessus. Vous devez renforcer tout votre corps pour éviter les blessures pendant la course. Les accroupissements, les escaliers, les poumons, et extensions des bras. C’est la douleur de mon existence, mais c’est nécessaire. Ça contribue à éliminer mes douleurs au genou et à la cheville. Je visite Fitset Ninja Warrior, ils ont un incroyable programme d’entraînement en OCR qui combine tout ce dont vous avez besoin pour renforcer tout votre corps et en plus vous pouvez faire les courses à obstacles. Ils offrent également un cours de conditionnement physique Surf Set qui vous bottera le derrière et vos abdominaux sur une vraie planche de surf.

4. Écoutez de la musique pour vous motiver.

Pour moi, la musique que je choisis dépend de mon humeur. Ma liste d’écoute estivale est un mélange d’ANIMATEUR que nous avons créé et que j’adore parce que c’est une musique entraînante en continu. Mon conseil, trouvez quelque chose qui vous motive et vous distrait. Les mélanges DJ, les balados, les livres audio. Nos mélanges sont remplis de pistes encourageant le mouvement. Peu importe ce qui vous intéresse. Allez-y avec ça. Pour moi, la musique m’aide à pénétrer dans la zone. Au point où j’ai la sensation d’être seule sur terre. Seulement moi et le trottoir. Et c’est tant mieux.

5. L’équipement (deux choses que vous allez sûrement avoir besoin).
# 1 — Une bonne paire de chaussures qui VOUS soutiennent et soutiennent vos pieds. Le Coin des Coureurs a des experts et des appareils qui étudient et mesurent votre démarche et votre façon de courir pour vous guider dans la recherche des meilleures chaussures pour votre foulée. Je suis actuellement amoureuse des chaussures Hoka. J’ai une paire pour courir sur route et une paire pour courir en sentier. On a l’impression de basculer et de vous propulser vers l’avant. Ce sont les meilleures chaussures de course que j’ai eue depuis des années. Ma paire pour la route est complètement dingue. J’ai également une paire de chaussures de course New Balance pour les journées moins intenses et pour les escaliers.

# 2 — Une casquette — même si vous ne pensez pas être du type casquette, procurez-vous-en une. Vous pouvez courir pendant une période de 30 minutes ou de 3 heures. Pendant ce temps vous êtes directement exposée au soleil. Cela signifie que votre visage vieillit et que le risque de cancer de la peau est extrêmement élevé. Protégez-le. Ciele est une marque géniale. Je possède deux de leurs casquettes. Elles ont des couleurs super amusantes, légères et respirantes. Et vous pouvez les laver !

Que devriez-vous porter d’autre ?
La chose la plus importante que j’ai apprise sur ce qu’il faut porter est la suivante : comment vous sentez-vous avec l’un ou l’autre des articles que vous portez ? Mon opinion est 0 distraction. Il ne faut donc porter que du matériel léger et confortable. Ce que je porte en courant est généralement des leggings de yoga serrés. Je viens d’acheter une paire de leggings New Balance, ce sont les meilleurs. La forme, l’ajustement et j’aime le design. Les hauts, je porte habituellement un soutien-gorge de sport et un débardeur léger. Trouvez quelque chose qui donne l’impression de ne rien porter. Pas trop lâche que ça finira par se tasser et frotter.

Merci de nous avoir lus. Et j’espère vous voir sur nos magnifiques sentiers de la vallée de la rivière.

Xoxo

Jacgirlsclub

#runningwithwolves

Avertissement : Nous ne sommes pas des influenceurs et ce blogue n’est pas commandité. Toutes les entreprises ou tous les produits mentionnés sont ceux dans lesquels nous croyons vraiment et dans lesquels nous investissons.

Jetez un coup d’œil aux Girls Club DJs à girlsclubdjs.com

 

.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.