Un changement positif

Share

par Shane Dixon

Si quelqu’un vous dit que courir va changer votre vie, vous devriez l’écouter, car c’est vrai. J’en suis la preuve vivante.

Une grande partie de ma vie a été passée à aller au gymnase, à soulever des poids et, comme la plupart des hommes plus jeunes, à devenir plus gros et plus musclé. J’ai souvent négligé l’importance des activités cardiovasculaire, et au lieu de cela je me suis concentré principalement sur l’entraînement musculaire. Pendant cette période de ma vie, j’ai également profité de la vie nocturne de Toronto et j’ai passé de nombreuses nuits à visiter les bars et boire avec mes amis. Faire la fête a été pour moi un exutoire parfait, car je n’étais pas satisfait avec certaines parties de ma vie, misérable avec mon travail de représentant des ventes et j’avais choisi de noyer mes problèmes dans l’alcool.

Zoomphoto.ca

À cette époque, ce mode de vie semblait m’aider à traverser des moments difficiles, mais je n’avais pas réalisé que j’étais en train de sombrer de plus en plus dans un état profond de dépression. Mon poids est rapidement devenu incontrôlable, grâce à la combinaison d’une consommation excessive d’alcool et de mon amour de la malbouffe, du chocolat et de la nourriture chinoise à toute heure de la nuit. Cela a continué pendant des années, jusqu’à un bon matin alors je me rendais au travail, je me suis rendu compte que j’étais complètement essoufflé seulement après avoir monté un petit escalier. J’ai alors réalisé que je n’étais pas simplement fatigué ce matin-là, j’étais littéralement fatigué tout le temps.

Fatigué de mon apparence.

Fatigué de la façon dont je me sentais.

Fatigué de la façon dont mes vêtements tombaient sur moi.

Fatigué de me sentir fatigué tout le temps.

C’est à ce moment que j’ai décidé de faire des changements dans ma vie et de passer à l’action.

J’ai commencé par réduire mes soirées de fêtard, à éliminer la malbouffe, à réduire ma consommation de sucre, à réduire ma consommation d’alcool et à prendre plus au sérieux les activités de cardio. Au lieu de me concentrer uniquement sur la musculation, j’ai dirigé mes énergies vers la course à pied. J’ai toujours eu un intérêt pour la course à pied, ce qui, je suppose, vient de ma famille. Mon père était un coureur dans mon enfance et mon frère (une de mes plus grandes inspirations pour la course à pied) avait couru plusieurs marathons.

Pour débuter, je sortais pour compléter une courte routine de course et de marche et, avec le temps, j’ai progressé jusqu’à compléter environ 5 kilomètres. Quiconque dit que courir est facile au début ne dit pas la vérité, car ce n’est vraiment pas facile. C’était difficile et, à quelques reprises, j’ai même songé à abandonner. Heureusement, tout ce que ça prenais pour me faire changer d’avis et de renouveler ma motivation était de jeter un coup d’œil sur l’une des photos prises lors de soirées passées à fêter et que j’avais épinglées sur mon réfrigérateur. J’ai tenu le coup et avec le temps, cela devenait plus facile.

L’une des raisons pour lesquelles je suis tombé amoureux de la course à pied était les sensations que procure la course. Après avoir terminé ma première course de 5 km, j’ai ressenti une sensation d’euphorie après la course. Très peu d’expériences de ce genre sont comparables dans ce monde-ci, et j’aimerais pouvoir embouteiller cette sensation !

J’ai également découvert les avantages de courir en groupe, particulièrement avec le club hebdomadaire gratuit du Coin des Coureurs (d’abord à Calgary, puis ici à Toronto où ils sont dirigés par des gens exceptionnels tels Lisa Steel et Devon Liversidge). J’ai aussi fait la connaissance de RunTOBeer, une équipe de course sociale joyeuse dirigée par Dan Grant.

Je recommande fortement de rechercher un groupe de course à pied, car c’est un excellent moyen de rencontrer des gens extraordinaires et d’aider à stimuler votre course.

La course à pied m’a certainement aidé physiquement (mon poids passant de 250 livres à 180 livres), mais surtout, cela a eu un impact énorme sur ma santé mentale. Plus je cours, plus je suis heureux. Mon rôle de gérant au Coin des Coureurs me convient parfaitement, car je peux aider les nouveaux coureurs, redonner à notre incroyable communauté de coureurs et, en définitive, promouvoir mon amour de la course au monde entier. Si vous traversez des moments difficiles ou si vous êtes mécontent de la façon dont vous vous sentez mentalement et physiquement, je vous encourage à pratiquer la course à pied. Si vous vous tenez le coup, cela changera vraiment votre vie.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.