Prêt à participer à un événement de course

Share

par John Stanton

Si vous êtes intimidé à l’idée de participer à une course, ne le soyez pas. Les fins de semaine de course sont conçues pour offrir quelque chose à tout le monde : coureurs et marcheurs, jeunes et vieux, débutants et expérimentés, soit élite ou à l’arrière du peloton.

S’inscrire à une course renforcera votre motivation et vous fournira un objectif concret et un facteur temps. Vos parcours d’entraînement auront une orientation et une énergie renouvelée. La course améliore votre forme physique et vous aide à apprendre à courir plus efficacement dans une zone inconfortable. Pensez-y comme un entraînement de vitesse déguisé!

La course est aussi une expérience sociale, les coureurs s’encourageant et célébrant leurs meilleures performances personnelles. De nombreuses amitiés se développent pendant et après une course lorsque les coureurs songent à leurs expériences communes. L’énergie de la foule et l’adrénaline du moment vous aideront à courir plus vite, et vous ne le réaliserez même pas. Les courses améliorent votre estime de soi, car franchir la ligne d’arrivée apporte un sentiment de fierté et d’accomplissement bien mérité.

De nombreuses courses ont un volet de développement communautaire ou de collecte de fonds. Envisagez de rechercher un événement qui soutient une organisation de bienfaisance ou une initiative qui vous tient à cœur. Vous pouvez également choisir de courir en l’honneur d’une personne touchée par la cause, ce qui rendra la course plus personnelle et significative.

Si vous êtes un débutant à la course et que vous vous demandez quelle distance vous convient, voici un aperçu :

Le 5 km
Une course de 5 km (5 km) est une excellente course pour les coureurs débutants, ou pour les coureurs chevronnés qui reprennent la course après un hiver froid. Souvent, les courses de 5 km ont des thèmes amusants et une atmosphère animée. Sur cette distance, la récupération après la course ne devrait prendre que quelques jours.

Le 10 km

Un 10 km (6,2 miles) est une distance plus exigeante avec un niveau d’intensité plus élevé. Cela nécessite un entraînement sérieux, alors préparez-vous correctement en suivant un programme d’entraînement structuré. Vous aurez également besoin de quelques jours moins intenses et de réduction progressive avant la course.

Le demi-marathon

Un demi-marathon (21,1 km) représente une grande distance : vous obtenez le même t-shirt et la même médaille de finissant que le marathon, mais vous récupérerez deux fois plus vite par la suite. Encore une fois, ce type de distance nécessite un plan d’entraînement à long terme qui augmente progressivement. Je recommande aux coureurs de suivre le système « 10 et 1 » (courir 10 minutes, marcher 1 minute) pendant les entraînements de demi-marathon.

Le Marathon
Pour certains coureurs, compléter un marathon complet (42,2 km ou 26,2 miles) est un élément de la « chose à faire avant de mourir ». De toute évidence, un événement de cette ampleur est une chose à laquelle vous devez travailler. Si vous avez participé à des courses tel que décrites plus haut avec succès et que vous êtes prêt à en faire plus, s’entraîner pour un marathon pourrait être la prochaine étape à franchir.

Pour vous aider à préparer votre événement, le Coin des Coureurs propose des programmes d’entraînement en boutique et en ligne pour toutes les distances. Un instructeur enthousiaste vous guidera tout au long du processus et vous compléterez des courses de groupe avec d’autres qui se consacrent à un objectif similaire. Pour plus d’informations, visitez notre page Programmes de formation.

 

 


 

John Stanton est le président et fondateur du Coin des Coureurs. Il est l’auteur de 10 livres sur la course, la marche et la bonne forme en famille.

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.