Entrevues RRCA : Ryan Brockerville

Share

Au cours des prochains mois, nous présenterons des questions-réponses avec nos athlètes parrainés par le RRAC (Running Room Athletic Club). Aujourd’hui, rencontrez Ryan Brockerville!

Nom : Ryan Brockerville

Années de compétition :
plus de 15 ans aux niveaux national et provincial

Plus grandes réalisations à ce jour :
quatre fois membre de l’équipe nationale canadienne du 3000 m steeplechase, participant à deux Jeux de la Fédération internationale de sport universitaire et à deux Jeux de la francophonie.

Profession :
professeur d’école primaire

Avez-vous une course préférée?
Le 5 km de la St Patrick – Stanley Park, Vancouver

Quels sont vos repas préférés avant et après la course?
Poulet Penne Alfredo (avant) et burger et bière (après).

Dis-nous quelque chose que peu de gens savent à propos de vous. Je suis un grand admirateur des Maple Leafs de Toronto.
À qui le sport d’aujourd’hui ressemble-t-il? À Reid Coolsaet, parce que j’admire ce qu’il a fait (sur et hors route) pour continuer à s’imposer comme l’un des meilleurs marathoniens au monde

Si vous pouviez avoir votre nom associé à un événement de course, lequel serait-il?
Ce serait cool d’avoir un segment de Strava nommé en mon nom, probablement l’un de mes sentiers préférés dans ma ville natale de Marystown, à Terre-Neuve.

Que faites-vous pour compléter votre entraînement?
Je suis à l’écoute de mon corps et réceptif lorsque j’ai besoin d’une pause ou d’une journée supplémentaire de récupération. J’ai eu beaucoup de chance d’être toujours en bonne santé et j’attribue ceci au fait que je suis proactif et que je prends le temps nécessaire pour récupérer.

Pourriez-vous suggérer un livre ou un média que vous avez jugé influent?
J’adore le film Rush basé sur l’histoire du sprinter Jesse Owens et son parcours jusqu’aux Jeux olympiques de 1936 à Berlin.

Votre routine du matin?
Je me lève habituellement 3 heures et demie avant l’heure de départ de la course et je mange du gruau, une banane, du yogourt et une rôtie. Ensuite, je me repose un peu, je bois un café, je prends une petite collation suivie de 20 minutes d’échauffement, d’exercices, de foulées et d’étirements avant la course.

Avez-vous déjà adopté une attitude alter ego lors d’une course / proche de l’arrivée lorsque vous avez besoin d’un regain de motivation?
Un certain nombre de mes meilleurs amis coureurs m’ont surnommé « Gary », parce que je répète constamment, « c’mon gare » lorsque je cours avec mes amis ou mes compétiteurs. Le nom lui-même provient d’une vidéo YouTube tendance après la vie de Gary la chèvre #greatformgary.

 

Bannière supérieure et image ci-dessus : Marathon Photos

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.