L’amour sur une colline

Share

par le Dr Sunny Leong

Qui aurait cru que je rencontrerais ma future épouse par hasard lors d’une séance d’entraînement en colline à un Coin des Coureurs un soir d’août 2014? Je n’avais jamais vraiment couru, mais je m’apprêtais à courir mon premier demi-marathon à Edmonton. Misaki, en revanche, était une machine de la course à pied; elle avait couru au moins 15 marathons avant notre rencontre et avait adopté la course à pied pour équilibrer les rigueurs des études supérieures.

Photos: Elaine Green Photography

L’endroit se nomme la colline Emily Murphy. Nous nous étions croisés à plusieurs reprises sans s’adresser la parole. Je ne peux pas vraiment l’expliquer, mais elle semblait être une personne que je voulais vraiment connaître. Finalement, au milieu de la séance d’entraînement, nos yeux se sont croisés et j’ai décidé de lancer les dés et de lui dire bonjour. À ma grande surprise, elle répondit par un salut. Nous avons continué à courir et à discuter ensemble pour le restant de la soirée. La chimie était évidente et j’étais heureux d’avoir décidé de courir cette journée-là. Nous avons appris que nous aimions tous les deux le plein air et les voyages. J’ai rassemblé le courage de l’inviter à dîner à la fin de la course, et le reste appartient à l’histoire. Nous nous sommes mariés à Maui deux ans plus tard.

La course à pied nous a permis de passer du temps de qualité ensemble lors de nos voyages à travers le monde. Depuis cette journée mémorable chez Emily Murphy, nous avons participé à des événements à Edmonton, Victoria, Kelowna, Vancouver, Anaheim, San Francisco, Chicago et Halifax.

Je suis orthodontiste de profession avec deux bureaux, Expressions et Fort Orthodontics. Au début de ma carrière, j’ai décidé de donner et de faire du bénévolat à l’étranger. Misaki et moi faisons tous les deux des voyages de bénévolat dentaire dans des pays du tiers monde et effectuons des dentisteries gratuites pour les personnes dans le besoin. Les gens se rendent souvent dans nos cliniques plusieurs jours à l’avance et à de nombreux kilomètres de distance, parfois sans chaussures. Sans nous, ils ne pourraient recevoir aucun soin dentaire. Notre groupe apporte toute notre équipement dentaire et nous consacrons tout notre temps à aider les patients. Les cliniques peuvent être stressantes et durer parfois de 8 à 10 heures alors que nous essayons d’aider autant de personnes que possible. Pour ne pas tomber d’épuisement, nous courons ensemble avant ou après la clinique. Courir nous permet de nous détendre et de reprendre des forces. Cela m’a aidé à établir de meilleures relations avec les assistantes dentaires avec lesquelles je travaille quotidiennement. J’ai même réussi à convaincre quelques collègues dentistes de se joindre à nous.

Pendant que nous courons, nous voyons les villages sous un angle différent. Nous considérons nos patients comme des membres essentiels de leur communauté, tout comme nos communautés ici au Canada. Que ce soit à travers les ruines majestueuses de Machu Picchu au Pérou ou sur les routes de terre du Guatemala, nous sommes devenus plus forts grâce à la course à pied.

Étant maintenant ensemble depuis plus de cinq ans, nous avons découvert quelques vérités évidentes au sujet des coureurs. Premièrement, ils sont dédiés non seulement à leur sport, mais également à la vie. Ils possèdent la détermination de surmonter des épreuves considérables, qui s’est révélée être l’un des meilleures balises qui conduit ausuccès futur des individus. À un moment donné, mon épouse a couru six jours par semaine pendant ses études supérieures. Elle a récemment obtenu son doctorat en sciences animales, spécialisé en nutrition de la volaille, après 13 longues années d’études post-secondaires. Elle a la même mentalité mentale et la même endurance quand il s’agit de courir.

Nos amis coureurs sont également très encourageants. Lorsque vous pensez que vous êtes au bout de votre rouleau pendant un marathon, ils vous accompagnent et vous donnent l’impulsion mentale nécessaire pour vous aider à terminer ce que vous pensiez être une tâche impossible. Nous avons eu des coureurs que nous ne connaissions même pas partager leur ration d’eau ou de gel énergétique lorsque nous n’en n’avions plus pendant une course. Enfin, ils forment un groupe très joyeux et optimiste. Peu importe avec qui nous courrons, nous avons constaté qu’ils étaient très satisfaits de leur vie et qu’ils avaient une attitude positive.

En terminant, ma femme et moi ne nous serions jamais rencontrés sans le Coin des Coureurs. J’ai récemment remercié John Stanton de nous avoir non seulement aidés à mener une vie saine et active, mais surtout d’avoir aidé deux de ses compagnons de course à trouver l’amour sur une colline. De bonnes choses se produisent lorsque vous gardez votre esprit et votre cœur ouverts.

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.