Work to Live, Live to Run

Share

par Simon Ong

Il est difficile d’adapter chaque aspect d’un entraînement efficace — kilométrage, travail de puissance, récupération et nutrition — à nos vies bien occupées. Il y a beaucoup d’éléments sur lesquels nous n’avons pas de contrôle, donc la meilleure approche consiste à prendre en charge les choses que vous pouvez contrôler maintenant. Par exemple, vous pouvez réduire votre kilométrage hebdomadaire afin d’équilibrer votre horaire de travail, d’avoir plus de sommeil pour permettre à votre corps de supporter la charge d’entraînement ou d’ajuster votre objectif en fonction de vos exigences professionnelles et de vos obligations familiales actuelles.

Avec les plates-formes de médias sociaux telles que Facebook et aux applications telles que Strava, nous pouvons observer les programmes d’entraînement suivis par nos amis. Cela peut être motivant, mais cela devient un problème si nous commençons à rivaliser ou à suivre de trop près les totaux hebdomadaires des autres. Cela peut nous amener à devenir obsédés par l’atteinte de certaines cibles, ce qui peut provoquer l’épuisement ou des blessures. Au lieu de cela, apprenez à être votre propre coureur et à vous concentrer sur votre plan d’entraînement personnel. Cela peut impliquer de prendre quelques jours de repos pour terminer d’autres tâches, ce qui vous aidera à revenir à la course à pied en vous sentant revigoré. Je suis un « coureur actif » et j’ai rencontré ce genre d’obstacles. Voici certaines des stratégies qui ont fonctionné pour moi afin de maintenir une routine régulière

  • Travaillez en harmonie avec le corps et non contre lui. Écoutez ce que votre corps vous dit. Si vous avez trop de douleur, envisagez de prendre une journée de repos sans vous soucier de votre kilométrage total.
  • Intégrez le système du Coin des Coureurs 10 : 1. L’ajout de pauses à votre course aide à détendre les muscles fatigués et à réduire les risques de blessures.
  • Allez courir lorsque vous le pouvez et quand bon vous semble. Beaucoup de mes courses d’entraînement ont lieu tard le soir ou la nuit, alors je cours souvent avec une lampe frontale (surtout en hiver).
  • Liez-vous d’amitié avec le tapis roulant. Je trouve que le tapis roulant absorbe les chocs et a moins d’impact sur les jambes et les articulations. De plus, les réglages d’inclinaison sur le tapis roulant peuvent imiter la montée, ce qui me permet de faire de l’entraînement en colline.
  • Participez à une course de groupe gratuite avec le Club de course du Coin des Coureurs. Courir en groupe offre une grande motivation et vous apprécierez le soutien apporté par les entraînements de vitesse de collines.

J’ai appris que le succès en course à pied c’est bien plus que de faire beaucoup de kilométrage ou d’avoir un rythme élevé. Il s’agit d’écouter notre corps, d’être patient avec nous-mêmes et d’ajuster notre entraînement en fonction de ce que nous ressentons. C’est lorsque nous pratiquons ce sport sans blessures et en santé que nous pouvons profiter des bienfaits de la course à pied toute la vie durant.

 

 



Simon s’entraîne au Coin des Coureurs de Country Hills à Calgary.
Son événement de rêve, il serait accompagné pour suivre son rythme de parcours par Eliud Kipchoge, détenteur du World Marathon Record, sur un parcours semé de musique de gospel en direct et de stations de pizza tous les 10 km. En plus de la course à pied, il aime la course de bateaux-dragons, la randonnée, le badminton et le hockey en salle. Il est infirmier de profession et poursuit actuellement des études de maîtrise en santé publique, espérant ainsi pouvoir aider d’autres personnes dans leur parcours en quête de bien-être.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.