Jason Oltrop/ Pembina – Winnipeg, MB

Share

par Shelley Borschawa

Un peu plus tôt cette année, lors de nos sorties avec le Club de course et les groupes d’entraînement, j’ai remarqué que Jason Oltrop était toujours disposé à courir à n’importe quel rythme ou distance avec ceux qui en avaient besoin. Quand j’ai demandé à Jason s’il serait souhaitait devenir un instructeur au Coin des Coureurs, et il a répondu, oui. Il a volontiers accepté d’enseigner aux nouveaux coureurs comment participer à un programme d’entraînement combinant Apprendre à courir le 5 km et le 10 km. Grâce à Jason, les participants ont reçu d’excellentes informations sur la nutrition, l’entraînement par intervalles et l’utilisation de leurs appareils électroniques.

Jason est maintenant l’entraîneur de notre programme d’entraînement semi-marathon. Quand nous avons eu des traces de fumée provenant des incendies de forêt, Jason a envoyé à son groupe des directives utiles pour déterminer si la qualité de l’air était propice ou non pour le pratique de la course. Le groupe travaille actuellement sur l’entraînement par intervalles et la photo prise après les pratiques d’intervalles (ci-dessus) veut tout dire.

Jason a commencé à courir vers le milieu de la trentaine en complément de sa formation en arts martiaux. C’est peu après avoir poursuivi des courses en groupe qu’il a vraiment découvert sa passion pour ce sport. « Je suis le type de coureur qui n’a jamais relevé un défi que je n’aimais pas », dit-il. Il a participé à des courses de 5 km, à de nombreux marathons et à des demi-marathons ainsi qu’à de multiples épreuves sur piste de 50 km.

Fort de son expérience en karaté, Jason a animé une séance d’information sur la sensibilisation à la sécurité et à la légitime défense pour les coureurs. Nous avons appris à prendre conscience de notre environnement lors de situations potentiellement dangereuses et quoi faire selon divers scénarios.

« Dans un dojo de karaté, il y a des étudiants de tous les niveaux d’expérience et les étudiants plus âgés devraient normalement enseigner aux autres », explique Jason. « J’ai adopté cette approche lors de ma course et j’ai décidé de me rendre disponible pour transmettre ce que j’ai appris. Les cliniques ont été l’occasion idéale pour moi de redonner. »

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.