Faites confiance à votre intestin

Share

Pendant de nombreuses années, on a pensé que le seul rôle de l’intestin était de digérer notre nourriture. Cependant, de nouvelles recherches démontrent que notre microbiome intestinal influe sur notre santé mentale, notre système immunitaire, notre santé cardiovasculaire, et plus encore. Il n’est donc pas surprenant de voir la santé intestinale jouer un rôle central dans la recherche et les médias. Voici quelques conseils pour vous aider à garder votre intestin en bonne santé.

Daniel Cuklev / Foodiesfeed

Éviter les régimes d’élimination
Lorsqu’une personne présente des symptômes gastro-intestinaux tels que ballonnements, crampes ou distension abdominale, elle peut faire appel à Google pour obtenir des conseils. Une recherche rapide vous mènera à plusieurs sources qui recommandent des aliments spécifiques à supprimer de votre régime alimentaire. Les « coupables » habituels sont le gluten et les produits laitiers. Il existe également des protocoles d’élimination plus stricts axés sur la santé intestinale, tels que le régime FODMAP.

Bien qu’il existe des raisons d’utiliser des régimes d’élimination, je ne recommande jamais de commencer par là. Des changements dans les habitudes alimentaires et de style de vie peuvent avoir un impact sur les symptômes tout autant, voire plus, qu’un régime à élimination. En outre, suivre les régimes d’élimination à long terme peuvent être difficiles pour votre santé mentale et sociale et aggraver les symptômes de la santé intestinale au fil du temps. Travailler avec une diététiste spécialisée dans la santé intestinale vous aidera à déterminer si un régime d’élimination est nécessaire et, plus important encore, comment réintroduire de manière stratégique les aliments qui vont offrir une variété et une satisfaction alimentaire optimales.

Augmenter la variété
Cela va de pair avec le premier conseil. Notre microbiome est constitué de billions de microbes, qui préfèrent tous des sources de combustible différentes. En mangeant un régime alimentaire varié, nous pouvons soutenir un microbiome intestinal plus divers et plus abondant. Vous pouvez diversifier votre alimentation en recherchant une assiette équilibrée de demi-légumes, un quart de glucides (riz, patate douce, pâtes, quinoa) et un quart de protéines (viande, poisson, volaille, haricots, lentilles). Essayez d’incorporer une nouvelle recette ou un ingrédient que vous n’avez jamais essayé dans votre programme de repas hebdomadaire.

Ajouter plus de fibres
La fibre présente de nombreux avantages pour la santé, mais s’agissant de la santé de nos intestins, elle est une vedette. La fibre veille à la régularité de nos intestins, ce qui est crucial pour gérer les symptômes gastro-intestinaux. En outre, de nombreux types de fibres sont également prébiotiques, ce qui signifie qu’elles se nourrissent des bonnes bactéries (probiotiques) de notre intestin et ont un impact sur plusieurs domaines de notre santé.

La fibre se retrouve dans les aliments à base de plantes, notamment les légumes, les fruits, les haricots, les lentilles, les grains entiers et les noix. La plupart des adultes ne comblent pas leurs exigences quotidiennes en fibres de 25 grammes par jour pour les femmes et de 38 grammes par jour pour les hommes. Pour augmenter votre apport quotidien en fibres, essayez de remplir la moitié de votre assiette de légumes au déjeuner et au dîner, incorporez des repas sans viande au moins une fois par semaine et choisissez des collations riches en fibres comme des noix, des baies ou des craquelins de blé entier au houmous.

Manger quelque chose de vivant
Les aliments fermentés utilisent des bactéries vivantes pour créer de l’acide lactique et préserver de façon naturelle les aliments. La consommation d’aliments fermentés contenant des bactéries vivantes peut améliorer la santé globale de votre intestin et renforcer la diversité microbienne. Certains aliments fermentés comprennent la choucroute, le kimchi, le kombucha, le yogourt, le kéfir et le tempeh. Essayer quelque chose de nouveau! Vous allez ajouter de la variété à votre régime alimentaire et introduire de bonnes bactéries.

Gérer votre stress
Bien que la nourriture soit importante pour la santé intestinale, la gestion du stress est un aspect tout aussi important. Notre intestin est souvent appelé notre deuxième cerveau, et les recherches ont démontré une forte connexion esprit-intestin, ce qui signifie que le stress et l’anxiété peuvent avoir un impact négatif sur notre fonctionnement intestinal. En trouvant des mécanismes d’adaptation au stress positifs, nous pouvons influencer positivement notre digestion et atténuer les symptômes gastro-intestinaux défavorables. Des mesures simples telles que prendre de profondes respirations, faire une petite promenade ou quelques minutes de temps seul peuvent avoir une incidence sur notre fonction intestinale et peuvent offrir plus d’avantages que de modifier votre alimentation.

La santé intestinale est un domaine de recherche très intéressant et nos connaissances évoluent quotidiennement. Une des approches les plus simples pour gérer votre santé intestinale consiste à demander « Que puis-je ajouter à mon régime alimentaire ? » au lieu de songer à ce qu’il faut éviter. En outre, pensez aux domaines autres que votre alimentation qui pourraient avoir une incidence sur ce que vous ressentez. Les facteurs de mode de vie tels que le sommeil, le stress et l’exercice auront tous un effet sur votre santé intestinale.

 


Jen Rawson est une conseillère en nutrition diplômée à Calgary qui travaille en pratique privée et se spécialise en alimentation intuitive, en santé intestinale et en la nutrition sportive. Elle adore courir et voyager et écrit sur la nutrition et la santé physique sur son blog, Pretty Little Grub.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.