Sélection de baladodiffusion d’Allison

Share

J’écoute des balados depuis des années. Il était donc naturel que, lorsque j’ai commencé à courir il y a quatre ans, je les eusse avec moi. Je peux être pointilleuse sur le genre de musique que j’écoute. Mes courses sont souvent interrompues lorsque j’écoute de la musique, car je passe aux chansons suivantes à la recherche de celles qui correspondent à mon humeur ou à mon rythme. Avec les balados, je peux en choisir un et partir. Je choisis un balado — de 20 minutes à plus de deux heures — en fonction de la distance et de mon humeur. Il existe un balado sur tous les sujets imaginables, que vous souhaitiez vous divertir ou suivre l’actualité. Souvent, je vais arriver à la fin d’une série et le balado n’est pas terminé ; c’est toujours un bon rappel que je n’ai pas terminé non plus, alors je vais continuer à l’écouter pendant que je m’étire et que j’utilise le rouleau mousse.

J’aime être à l’extérieur et profiter des longues courses lors des entraînements de demi-marathon et maintenant de marathon. Au cours de l’été, je me suis entraîné pour mon premier marathon et je courais seule durant la première partie de mon long parcours avant de retrouver une amie qui s’entraînait pour un demi-marathon. J’ai enregistré mes balados préférés pour mon long parcours afin d’avoir quelque chose de plaisant à écouter. Cela a fonctionné il y a quelques semaines lorsque j’ai couru le marathon de Victoria. Normalement, je n’écoute rien pendant la course, mais j’ai pensé qu’il valait mieux être préparé et d’avoir quelques balados en file d’attente avec de bons récits captivants. Vers la fin de ma course, une fois que j’ai apprécié le paysage et que j’ai surmonté l’excitation de « Je fais vraiment cela », j’ai seulement eu l’envie de terminer. C’est à ce moment que les balados occupaient mon esprit pour que mes jambes puissent faire ce que l’entraînement les avait préparés à faire.

 

Mes suggestions de baladodiffusion

Let’s Find Out

99% Invisible

Ginger Runner Live

This American Life

The Good Place Podcast

Canadaland

Song Exploder

Bullseye with Jesse Thorn

 


Alison travaille comme acheteuse d’accessoires au Coin des Coureurs. Elle a commencé avec le programme de formation Apprendre à courir il y a quatre ans et a suivi de nombreux autres programmes du Coin des Coureurs depuis. « L’impressionnante vallée fluviale d’Edmonton » est son lieu de prédilection. Elle se considère comme une coureuse qui coure, peu importe le temps qu’il fasse, et je crois fermement que : « il n’existe pas de mauvais temps, il n’y a que des vêtements inadéquats ».

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.