Course sur sentier 101

Share

par John Stanton

Le fait d’ajouter de la variété à votre programme de course vous garde mentalement alerte, et la course sur sentier pourrait bien être la prochaine révélation et votre prochain défi à relever. L’effet d’un entraînement polyvalent incluant des collines, le défi des surfaces inégales et la beauté absolue du sentier peuvent avoir un effet stimulant sur votre entraînement. Partez en exploration et découvrez un nouveau quartier de votre ville ou une nouvelle région dans votre province. Considérez chaque piste comme une aventure dans laquelle vous améliorez votre bien-être mental et physique.

David Marcu / Unsplash

Si vous en êtes à vos premières armes dans la course sur sentier, voici quelques réponses aux questions que vous pourriez vous poser :

Ai-je besoin de chaussures de course conçues spécifiquement pour les sentiers ?
Cela dépend des préférences personnelles et du type de piste sur lequel vous allez courir. Certains coureurs préfèrent les chaussures de trail spécialement conçues pour les terrains hors route, car celles-ci ont généralement une semelle extérieure plus agressive, un matériau imperméable et un profil plus bas pour une meilleure sensation de la piste. Personnellement, je cours dans mes chaussures d’entraînement habituelles, car elles fournissent le contrôle de mouvement spécifique nécessaire à ma biomécanique. J’aime la sensation d’une chaussure ordinaire avec le soutien familier auquel je suis habitué, et cela me rend moins vulnérable aux blessures. Si les conditions le justifient, j’ajouterai une paire d’aides à la traction Due North pour une meilleure adhérence.

Devrais-je apporter de l’eau avec moi ?
L’eau est essentielle pour chaque coureur, car rester bien hydraté améliore votre performance et votre récupération. Pour les distances plus courtes, une ceinture d’hydratation traditionnelle (une ou plusieurs bouteilles) fonctionnera parfaitement. Pour les longues courses sur de longues distances, un sac d’hydratation CamelBak est une excellente option. L’eau est le premier choix de la plupart des coureurs. Toutefois, si vous transpirez plus abondamment ou s’il fait très chaud et humide, une solution électrolytique telle que Gatorade peut être utile.

Quelles précautions dois-je prendre pour assurer ma sécurité ?
Puisque la course sur sentier peut vous faire sortir des sentiers battus, prévoyez un plan de sécurité. Laissez une carte de l’endroit où vous allez courir et emportez avec vous un téléphone portable complètement chargé. Assurez-vous de vous inscrire au début et à la fin du parcours si nécessaire. Familiarisez-vous avec la région et les dangers auxquels vous pourriez faire face afin de vous préparer à toute éventualité. Pensez aux rencontres potentielles d’animaux et soyez prêt à prendre des mesures évasives. Faites un remue-méninges pour savoir comment gérer une situation telle qu’une cheville foulée tout en restant en sécurité. Emportez une couche supplémentaire de vêtement, un sifflet, un insectifuge, un écran solaire et une casquette. Portez une paire de gants légers pour protéger vos mains et essuyez la sueur de votre visage. Le meilleur scénario est de s’entraîner avec un ami ou un groupe, ce qui est excellent pour la motivation et la sécurité.

Je vois souvent des coureurs sur sentier porter des chaussettes jusqu’aux genoux. Pour quelle raison ?
De nombreux coureurs trouvent que des chaussettes de compression plus longues améliorent leur équilibre et leur circulation. La confiance accrue et la chaleur de la chaussette plus longue peuvent aider à prévenir les risques de claquages ou de blessures des tissus mous. Ils offrent également une certaine protection contre les tiques et les piqûres d’insectes.

Comment puis-je éviter de trébucher sur une racine de roche ou d’arbre et de me blesser ?
Si vous n’avez jamais pratiqué la course sur les sentiers, vous devez commencer pas surveiller votre rythme et n’essayez pas d’être trop ambitieux. Un cardiofréquencemètre indiquera à quel point le niveau d’effort demandé pour courir sur un sentier accidenté et vallonné est plus élevé. Au fur et à mesure que votre corps s’adapte et que votre équilibre et vos pieds deviennent plus stables, vous pouvez accélérer modérément, mais vous devez néanmoins vous efforcer de rester dans votre zone de confort pendant la majeure partie de la course. Votre objectif numéro un est de ne pas vous blesser sur ce nouveau terrain, alors commencez doucement et soyez vigilant sur la piste. Lorsque le chemin s’ouvre ou que vous avez une section montante dégagée, vous pouvez vous tester un peu plus. Un entraînement cohérent vous permettra bientôt de courir plus fort et plus vite.

Comment puis-je trouver un sentier idéal à emprunter près de chez moi ?Renseignez-vous auprès de votre municipalité ou de votre zone de conservation locale, car ils pourront peut-être vous recommander des itinéraires et vous conseiller sur l’état des sentiers. Google Maps inclut maintenant des sentiers sur leur application Street View. Renseignez-vous auprès de votre boutique du Coin des Coureurs près de chez vous, car ils peuvent vous fournir des indications et des renseignements sur les sentiers de la région.

 


John Stanton est le président et le fondateur du Coin des Coureurs. Il est l’auteur de 10 livres sur la course à pied, la marche et la mise en forme en famille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.