Marathon de l’Espoir

Share

par Jessie Macdonald

La générosité et la persévérance démontrées par Terry Fox dans le but d’amasser des fonds pour la recherche sur le cancer étaient extraordinaires. Lorsque Terry a commencé le marathon de l’espoir il y a 38 ans, il courait environ un marathon chaque jour. Il y parvint avec une jambe prothétique non conçue pour la course à pied et portait un simple t-shirt en coton, un short en molleton, des chaussettes et une paire de chaussures.

Chris Walton

À la fin de chaque journée, Terry marquait soigneusement l’endroit où il avait fini de courir. Le lendemain, à 5 heures, il en faisait son point de départ, tandis que ses compagnons de route conduisaient la camionnette et prenaient note de son kilométrage. Il courait de ville en ville le long de la route transcanadienne, pour sensibiliser l’opinion et recueillir des fonds pour la Société canadienne du cancer. Il a couru pour les enfants du service de cancérologie, dont les sourires courageux étaient gravés dans sa mémoire. Il nous a tous inspirés par sa dévotion.

Aujourd’hui, nous continuons d’honorer la mission de Terry : collecter des fonds pour la recherche sur le cancer, atténuer les souffrances et donner de l’espoir aux vies touchées par le cancer. Le 15 avril, dans les boutiques du Coin des Coureurs au Canada, les coureurs et les marcheurs ont célébré l’héritage de Terry, le Marathon de l’Espoir. En 2018, nous contribuons principalement en ligne plutôt qu’en espèces, et nous mesurons nos distances en kilomètres plutôt qu’en miles. Malgré tout, notre passion commune perdure, à la fois pour la course à pied et pour faire progresser la recherche sur le cancer.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.