Tanya Frye / Ottawa, ON

Share

J’ai commencé à courir à l’été 2009. Ma sœur jumelle, Tammy, avait déménagé à Ottawa l’année précédente et nous avions fêté notre réunion après 10 ans de séparation avec nos gâteries préférées. Un jour, nous avons réalisé que nous avions pris beaucoup de poids et nous avons conclu qu’il fallait remédier à cela.

Photo : Tanya (au centre, avec une tuque mauve) avec des membres du Club de course.

Nous avions observé des amis courir lors de la fin de semaine de la course à Ottawa et nous avions songé que rejoindre un club de course pourrait être la solution. Nous nous sommes inscrits à un programme d’entraînement Apprendre à courir au Coin des Coureurs de la rue Slater. En août, notre objectif était de compléter une course de 3 km autour de la ferme expérimentale à Ottawa. Je n’ai jamais été une personne athlétique en grandissant, alors pour moi, courir 3 kilomètres semblait être une distance énorme.

Après avoir réussi ce premier 3 km, je me sentais comme une superstar et je voulais voir si je pouvais compléter un 5 km. Après un 5 km, c’était un 10 km. Un an après cette première épreuve de 3 km, j’avais perdu 25 livres et j’ai complété mon premier demi-marathon à la Course de l’Armée canadienne. Après de nombreuses courses de 5 km, 10 km et demi-marathon, ma sœur et moi avons franchi une nouvelle étape et nous avons complété notre premier marathon au complet en 2013 à la fin de semaine des courses d’Ottawa. Depuis lors, nous en avons complété quatre autres.

Entre toutes ces courses, Tammy et moi avons commencé à enseigner toutes les deux les programmes d’entraînement au Coin des Coureurs. Nous étions reconnus comme « le duo dynamique » et notre objectif était de garder les programmes amusants. C’est peut-être nos racines insouciantes terre-neuviennes qui nous ont aidés, mais nous espérions certainement que cet objectif serait atteint, car bon nombre de nos membres d’Apprendre à Courir nous ont suivis jusqu’au programme du demi-marathon. Je suis heureuse de souligner que bon nombre de ces premiers membres du groupe Apprendre à Courir sont parmi mes personnes favorites avec qui je cours aujourd’hui.

Bien que ma sœur demeure ma compagne de course principale, j’enseigne moi-même des programmes d’entraînement. Le programme Apprendre à courir est toujours mon préféré. La joie sur le visage des gens lorsqu’ils courent leurs 10 premières minutes de course sans arrêt est absolument contagieuse. Il n’ya pas si longtemps, j’étais dans leurs souliers. J’espère que le fait de partager mal propre histoire de course permettra au groupe de réaliser qu’ils sont capables d’atteindre leurs propres objectifs. Honnêtement, je peux dire que courir a été l’une des meilleures choses qui me soient arrivées. J’ai retrouvé la confiance. J’ai trouvé un mode de vie saine. J’ai rencontré des gens formidables.

Actuellement, je fais partie de La Formidable Équipe, un groupe de coureurs enthousiastes (et fanatiques des médias sociaux) qui participeront à la fin de semaine de la course Tamarack Ottawa de 2018. Nous partageons les mises à jour sur nos programmes d’entraînement et de week-end de course, en plus de soutenir les autres coureurs tout au long du parcours. Pour moi, c’est une autre occasion de changer l’attitude de quelqu’un lorsque j’entends les mots « Je ne suis pas un coureur » et je dis : « Oui, vous l’êtes! ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.