Sagesse hivernale de notre équipe

Share

par Kristi York

Qui est mieux placé que le personnel de la maison-mère du Coin des Coureurs pour maintenir sa routine d’activités hivernales? Ils sont hautement qualifiés pour ce rôle, puisqu’ils travaillent pour une entreprise de vente au détail de course et de marche et qu’ils sont entourés de collègues actifs et vivent dans le froid hivernal d’Edmonton. Poursuivez votre lecture pour découvrir leurs meilleurs conseils de motivation hivernal.
 

« Si je fais un aller-retour, je cours face au vent pour la première partie, j’ai donc le vent derrière moi à mon retour. »
— John Stanton, PDG et fondateur

« Tout se résume aux vêtements, c’est vraiment le cas. Cela ne me dérange pas de courir en hiver, car je m’habille comme il convient.
— Andrew Peters, Footwear and Apparel Buyer

“Notre famille vient d’avoir un chien, alors maintenant j’ai un copain pour mon exercice. Courir en hiver avec Chewie rend la course encore plus agréable.”
— John Stanton Jr., chef de l’exploitation

“J’apporte mes vêtements de sport au travail pour que je puisse aller courir directement sans m’arrêter à la maison.”
— Deanna Payne, graphiste

“J’ai appris à choisir une heure de la journée qui me convient. Je suis beaucoup plus susceptible d’aller courir à 16 h 30 car j’ai un cours de yoga à partir de 19 h 30 J’ai donc fixé mon horaire en conséquence.”
— Maja Staka, Traduction

“J’aime le yoga, mais pas sur un tapis de yoga froid. J’apporte le mien à l’intérieur au lieu de le laisser dans la voiture.”
— Carina Benoit, responsable de la création, marketing

“Quand je m’inscris à une course de printemps, cela me motive à parcourir mes kilomètres en hiver.”
— Matt Norminton, directeur des achats

“Je suis une personne sociable, alors pour moi, c’est être actif avec des amis. J’aime m’entraîner tôt le matin, alors je n’ai pas à y faire face en fin de journée lorsqu’il fait froid et sombre.
— Liz Caine, Coordonnatrice des événements nationaux

‘L’anticipation des fêtes et la réalité de la période des fêtes de fin d’année me motivent à poursuivre mes séances d’entraînement.’
— Wanda Gee, Visual Merchandising

‘Je cours pour aller au travail deux ou trois fois par semaine. Mon entraînement est alors terminé, j’ai donc du temps pour d’autres choses à la fin de la journée.’
— Matt Davies, Amazon.ca et Acheteur en ligne

‘Je vais à un cours de kickboxing qui est sur mon chemin lorsque je rentre du travail, il n’y a donc pas d’excuse pour le rater.’
— Jessie Stewart, concepteur Web

‘J’ai rejoint un programme d’entraînement au Coin des Coureurs. Ce n’est que la deuxième semaine, mais j’apprécie l’aspect communautaire.’
— Allan Cabral, coordinateur marketing

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.