Le marathon secret de 3 km

Share

par Kathryn McKenzie

Vous sentez-vous en sécurité lorsque vous courez? Personne ne devrait avoir peur de courir, alors nous lançons une course pour célébrer le droit de chacun à la liberté de courir.

J’ai couru mon premier marathon en Afghanistan, mais ce n’est pas là que j’ai eu ma plus grande peur. Étonnamment, c’était au Canada. C’était une de ces journées où tout prenait plus de temps que prévu et mon entraînement de course a été repoussé de plus en plus tard durant la journée, jusqu’à ce que je lace enfin mes chaussures longtemps après le coucher du soleil. J’ai envoyé un texto rapide pour que mon mari sache où j’allais courir et je suis parti à la noirceur.

Martin Parnell et Kate McKenzie courant en Afghanistan et filmés par Colin Scheyen dans le cadre du documentaire The Secret Marathon.

Chaque fois que je cours la nuit, mes sens sont en alerte, et cette soirée-là n’a pas été différente. Mes yeux ont parcouru tous les recoins à la recherche d’animaux sauvages inattendus, de voitures qui pourraient ne pas me voir ou de tout autre objet caché dans l’ombre. J’ai tourné un coin et il y avait un grand groupe d’hommes qui riaient fort, clairement ivres. L’un d’eux a brisé une bouteille par terre, un autre m’a apostrophé et un troisième a crié un commentaire inapproprié. J’ai accéléré mon rythme, le cœur battant. J’ai sorti mon téléphone, appelé un ami et lui ai demandé de rester en ligne jusqu’à ce que je sache que j’étais hors de portée de ces individus. J’avais vraiment peur.

La liberté de courir dehors et de courir librement en dit long sur un endroit. Là où nous voyons des gens en mesure de courir, nous en déduisons que c’est probablement un pays exempt de conflit. Cela signifie que les gens qui habitent ces endroits sont suffisamment prospères pour choisir d’être actifs plutôt que ce soit une nécessité pour survivre. J’ai souvent tenu pour acquis que je pouvais lacer mes chaussures et aller courir au Canada sans avoir à me demander si je marcherais sur une mine ou si je serais menacé par des terroristes. Malheureusement, ce n’est pas le cas partout.

Il y a un an et demi, j’ai été invité en Afghanistan pour créer un film documentaire intitulé « Le marathon secret » sur une communauté qui doit se battre pour le droit de courir librement. Ils ont organisé le tout premier marathon d’Afghanistan en tant que course mixte. Les femmes qui souhaitaient participer ont été confrontées à des jets de pierres, à des insultes et à des terroristes qui les menaçaient lorsqu’elles s’entraînaient dans les rues. Mais elles ont persévéré et fait des circuits dans leur cour fermée pour s’entraîner en vue du marathon et de pouvoir défendre leur droit à l’égalité. Cette communauté de Bamian, en Afghanistan, a découvert quelque chose : si vous pouvez créer une course sécuritaire, vous pouvez aider à créer un endroit sûr.

Lorsque mon équipe et moi avons travaillé sur le film et avons rencontré la communauté qui organisait le marathon d’Afghanistan, nous avons appris que pour créer un lieu où tout le monde est libre de courir, trois éléments clés sont nécessaires : la collaboration, le courage et une vision audacieuse. Le marathon d’Afghanistan réunit des hommes et des femmes qui courent côte à côte dans un symbole d’égalité. Ils sont alliés. Le marathon d’Afghanistan exige une collaboration entre les coureurs de partout au pays, des organisations caritatives telles que Free to Run et des entreprises telles que Untamed Borders. Il faut une communauté qui est prête à avoir du courage face aux difficultés. Mais avant tout, il faut une vision audacieuse pour créer le premier marathon dans un pays où courir n’est pas la norme. Tout cela dans le but d’aider le monde à avoir une autre vision de l’Afghanistan : un pays où le courage, l’égalité et la communauté sont célébrés.

De retour au Canada après avoir assisté à cet événement extraordinaire, je me suis demandé si nous pourrions adopter ces mêmes stratégies pour faire en sorte que tous les coureurs au Canada se sentent en sécurité lorsqu’ils courent à l’extérieur. Comme mon ami Val l’a suggéré, si des courses sécuritaires pouvaient créer des endroits sûrs? Nous avons également élaboré une vision audacieuse. Nous invitons des habitants de 10 villes du Canada à se joindre à nous et à faire partie de notre communauté d’alliés qui célébreront le droit de tout individu de courir librement. Notre film, The Secret Marathon, collabore avec le Coin des Coureurs et l’organisation caritative Canadian Women for Women en Afghanistan pour organiser un nouvel événement appelé The Secret Marathon 3K. Nous voulons que vous vous joigniez à nous dans ce mouvement qui prône l’égalité.

À la veille de la Journée internationale de la femme, le 7 mars 2018, nous vous demandons de vous joindre à nous alors que nous sortons à la noirceur pour reprendre le contrôle de nos communautés et de faire preuve de solidarité dans notre pays, pour faire partager notre conviction que tous les coureurs devraient être libres de courir où qu’ils soient. Pour plus d’informations, visitezthesecretmarathon.com.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.