Prendre de nouvelles résolutions que vous allez vraiment tenir

Share

par Jen Rawson, RD

C’est encore la période de l’année où on prend le temps de réfléchir aux types de résolution du Nouvel An que vous souhaitez prendre. En moyenne, au moins 40 % des résolutions concernent la santé. Malheureusement, selon une étude de l’Université de Stanford, 92 % de ces résolutions n’aboutissent pas. Pourquoi ne pouvons-nous pas respecter ces objectifs? Comme plusieurs le pensent, ce n’est pas par un manque de volonté, mais bien le fait que nous ne nous fixons pas les mauvais types d’objectifs. Voici quelques conseils utiles pour vous aider à fixer des résolutions réalistes et réalisables pour la nouvelle année.

Évitez les résolutions impliquant la perte de poids.
Il est tentant de fixer un objectif de perte de poids au début de l’année, car vous êtes pleinement motivé et enthousiasmé à l’idée de débuter un nouveau régime ou un nouvel exercice. Mais c’est un piège qui aura pour résultat de vous frustrer.

Pour commencer, les régimes ne fonctionnent pas à long terme. Les guides de pratique clinique indiquent que, quel que soit le degré de perte de poids initial, la plus grande partie du poids est retrouvée en l’espace de deux ans, et cinq ans plus tard, la majorité des personnes retrouvent le poids corporel qu’ils avaient avant l’intervention. Dans certains cas, la quantité de poids récupérée est supérieure à la quantité perdue. Cela peut entraîner une tendance au régime yo-yo, connu pour ralentir le métabolisme et rendre les tentatives de perte de poids ultérieures encore plus difficiles.

Au-delà du fait que les régimes alimentaires ne fonctionnent pas, il convient de toujours tenir compte des raisons pour lesquelles une personne choisit un objectif. L’objectif de perte de poids est-il d’améliorer la santé? Parce que des changements positifs peuvent être faits pour améliorer la santé globale sans cibler le poids. L’objectif est-il esthétique? Dans un monde qui glorifie la minceur et un type de corps parfait, il est difficile de ne pas être consumé par l’objectif d’atteindre une certaine image. Nous devons nous rappeler que chaque personne naît avec une constitution génétique différente, ce qui signifie que nous sommes prédisposés à vivre dans des corps de tailles différentes. Par conséquent, lutter pour un type de corps inaccessible crée des sentiments d’échec, de culpabilité, de honte et d’insuffisance.

Au lieu de fixer toute votre attention sur les régimes alimentaires ou la perte de poids comme solution, envisagez de vous fixer de petits objectifs positifs tels que prendre un déjeuner deux fois par semaine ou d’ajouter un légume supplémentaire par jour. De petits changements peuvent grandement améliorer la santé globale et plus susceptible de devenir des habitudes permanentes.

Soyez réaliste.
Il est facile de s’émerveiller devant la promesse d’une nouvelle année et d’un nouveau vous – mais il est important de se rappeler ses réalités situationnelles. Des facteurs tels que le temps, les capacités, le budget, le calendrier et les engagements ont tous une incidence sur notre capacité à atteindre un objectif. Un objectif qui ne tient pas compte de ces facteurs est irréaliste et risque d’échouer. L’échec entraîne un cycle négatif : sentiment de culpabilité, abandon de l’habitude et sentiments ultérieurs de culpabilité. Au lieu de cela, choisissez un objectif réaliste qui tienne compte de vos limites et qui a de bonnes chances de réussir. Le succès engendre un cycle positif : sentiment de confiance, établissement de nouveaux objectifs et confiance constante dans l’établissement d’objectifs.

Par exemple, si vous ne pratiquez pas la course présentement, il peut être impossible d’atteindre un objectif de courir cinq jours par semaine. Au lieu de cela, commencez par essayer de courir un jour par semaine. Une fois que cela est réalisable et que vous vous sentez bien, ajoutez une journée supplémentaire. Si vous êtes déjà dans une routine de course et que vous souhaitez améliorer votre temps de course, tenez compte de votre record personnel actuel et évaluez le temps supplémentaire que vous pouvez consacrer à l’entraînement, les changements que vous pouvez apporter et leur impact sur vos performances. Sur la base de ces facteurs, définissez un objectif de temps qui semble faisable pour vous.

Ajouter plutôt que supprimer.
Souvent, lorsque nous fixons des objectifs, notre attention se porte sur les erreurs que nous avons commises dans notre vie et essayons de les supprimer. Nous pourrions penser : « J’ai mangé beaucoup trop de sucreries pendant la période des Fêtes, alors je vais enlever le sucre. » Ou : « J’ai pris du poids, je vais donc limiter mon apport calorique. »

Ces types d’objectifs se concentrent sur une action négative et une restriction. Peu importe l’âge, nous nous comportons tous comme des enfants quand on nous dit que nous ne pouvons pas avoir quelque chose. La restriction rend les choses encore plus souhaitables. Si vous coupez complètement le sucre, vous en aurez envie comme jamais auparavant. Au lieu de cela, essayez de vous concentrer sur une action positive du type « Je vais augmenter ma consommation de légumes à cinq portions par jour ». En augmentant votre consommation de légumes, vous constaterez que vous avez moins faim et que vous n’avez peut-être pas besoin de sucre.

Bien que l’établissement d’objectifs puisse avoir lieu à tout moment de l’année, le Nouvel An est un bon moment pour réfléchir sur les aspects que vous souhaitez améliorer et vous concentrer sur la mise en place d’habitudes positives. En repensant simplement la façon dont vous définissez vos résolutions du Nouvel An, vous constaterez que vous apportez des changements positifs à votre mode de vie.

 

 

 


Jen Rawson est une conseillère en nutrition diplômée à Calgary qui travaille en pratique privée et se spécialise en alimentation intuitive, en santé intestinale et en la nutrition sportive. Elle adore courir et voyager et écrit sur la nutrition et la santé physique sur son blog, Pretty Little Grub.

 

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.