Comment puis-je vérifier la teneur en sucre des aliments que j’achète?

Share

par Tara Postnikoff

Le sucre se présente sous de nombreuses formes et porte plusieurs noms (voir encadré). Nous savons qu’il y a du sucre dans les sucreries, les desserts, les produits de boulangerie, les sirops et les sodas. Cependant, il existe également des produits contenant du sucre ajouté inattendu, tel que des céréales, du yogourt, des fruits et légumes en conserve, des sauces et des soupes.

Kaboompics.com

Le taux de diabète, d’obésité et d’autres maladies chroniques étant à la hausse, nous devons faire attention à notre consommation de sucre. L’Organisation mondiale de la santé recommande de limiter l’apport en sucre à 10 % des calories journalières d’une personne et recommande de le limiter à 5 % pour une santé optimale. Pour mettre ces chiffres en perspective, un adulte moyen consommant 2000 calories par jour devrait limiter sa consommation à 200 calories de sucre ajouté, ce qui représente 50 grammes (ou 12 cuillères à thé). Cela peut sembler facile à faire, mais considérons la teneur en sucre de ces aliments populaires :

Lorsque vous faites vos courses, soyez attentif et lisez attentivement les étiquettes des produits. Il ne suffit pas de regarder le tableau de la valeur nutritive. Vous devez lire la liste des ingrédients, car certains fruits et légumes contiennent des sucres naturels modérés. Les ingrédients sont généralement répertoriés en fonction de la quantité contenue dans le produit, de la plus grande quantité à la plus petite. Donc, si le sucre (ou l’un de ses synonymes) est l’un des trois premiers ingrédients, ce n’est probablement pas l’option la plus saine.

Les fabricants ajoutent souvent du sucre aux produits en tant que charge peu coûteuse, mais cela peut varier d’une marque à l’autre. C’est une autre raison pour lire attentivement les détails sur l’étiquette.

Athlètes d’endurance, soyez avertis : si vous pensez pouvoir vous permettre d’acquérir des calories supplémentaires à cause du kilométrage que vous courez, il serait peut-être avantageux que vous soyez plus conscient du sucre que vous consommez tout au long de la journée, surtout si vous en consommez beaucoup pendant une activité soutenue. Il est recommandé de consommer de 30 à 60 grammes de glucides par heure d’activité, la plupart du temps sous forme de sucre, pour soutenir des séances d’entraînement d’une durée de deux à trois heures.

Bien que les édulcorants hypocaloriques contenant des alcools de sucre puissent contenir moins de calories que le sucre ordinaire et créer une réponse insulinique moins importante, ce ne sont pas non plus d’excellentes options. Ils sont liés à d’autres problèmes tels que des problèmes gastro-intestinaux (ballonnements, flatulences et diarrhée) lorsqu’ils sont consommés en grande quantité. Les édulcorants artificiels, tout en ayant un effet limité sur la glycémie, ne sont pas non plus la solution. Il a été démontré qu’ils entraînaient une augmentation de la consommation de calories, car ces produits chimiques ne nous satisfont pas de la même manière que les calories. N’oubliez pas que les sucres naturels comme les fruits secs et la compote de pommes sont toujours des sucres simples et augmenteront le taux de sucre dans le sang s’ils sont consommés en grande quantité. Par exemple, deux dattes Medjool contiennent 36 grammes de sucre. Cela en fait une option utile pour les longues sorties, mais pas une collation sage pour le midi assis devant votre ordinateur.

Pour un plat au goût sucré sans tous les inconvénients, votre meilleure option est un aliment contenant du sucre dans sa forme naturelle, comme un fruit entier. Cela vous donnera plus de nutriments, plus de fibres et une charge glycémique plus basse. En revanche, les aliments raffinés et transformés contenant de grandes quantités de sucre ajouté devraient être minimisés en raison de leur effet sur la glycémie et les niveaux d’insuline, ainsi que les triglycérides et les marqueurs inflammatoires qui augmentent le risque de maladies chroniques telles que le diabète et les maladies cardiovasculaires.

Réduire votre consommation globale de sucre et d’aliments sucrés vous rendra plus sensible au sucré. Au fil du temps, vous obtiendrez le même plaisir avec une gâterie sucrée en plus petite quantité.

 

 


Tara est une conseillère en nutrition diplômée, entraîneuse certifiée et un coach de course/triathlon à Toronto. Elle est aussi la fondatrice du programme Healthy Eating Active Living. Tara est une coureuse passionnée et triathlète, ainsi qu’un orateur régulier à de nombreux programmes d’entrainement.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.